BFM Business

Les hôteliers Châteaux et Hôtels Collection bientôt sur Airbnb

C'est le premier accord d'Airbnb avec un grand acteur du tourisme en France

C'est le premier accord d'Airbnb avec un grand acteur du tourisme en France - Martin Bureau - AFP

Les hôtels et restaurants du groupe présidé par Alain Ducasse seront bientôt listés sur la plateforme américaine qui signe son premier partenariat avec un acteur majeur du tourisme en France.

La plateforme Airbnb va pouvoir proposer dès ce mercredi à la location des chambres du réseau d'hôteliers et de restaurateurs indépendants Châteaux et Hôtels Collection (500 établissements), présidé et contrôlé par Alain Ducasse.

"Nous proposions déjà sur notre plateforme des offres de location dans des gîtes, des Bed&Breakfast, des maisons d'hôtes, mais à travers ce partenariat avec Châteaux et Hôtels Collection, nous allons proposer des chambres dans des manoirs, des châteaux, des mas provençaux", se félicite Emmanuel Marill, nouveau directeur France de Airbnb, plateforme américaine fondée en 2008.

La première collaboration avec un acteur majeur

"C'est la première fois qu'Airbnb et un acteur majeur du voyage décident de collaborer en France", affirme un communiqué commun.

Xavier Alberti, directeur général de Châteaux & Hôtels Collection, se félicite que "ses hôteliers puissent proposer à la communauté Airbnb, forte de plus de 140 millions d'arrivées voyageurs, de découvrir leurs chambres les plus singulières".

En novembre, Airbnb a dévoilé Trips, une plateforme communautaire réunissant en une seule application le logement où séjourner, les activités à réaliser et les gens à rencontrer.

Faire le marché avec un chef

Les deux acteurs proposeront par exemple, à travers ce partenariat, de "faire le marché avec le Chef Gilles Epié avant de découvrir sa cuisine au Citrus Etoile, de découvrir la Manufacture de Chocolat Alain Ducasse avec Nicolas Berger, ou encore accéder aux coulisses de l'école de cuisine Alain Ducasse avec Alexandra Legrand, directrice de l'établissement,", précise le communiqué.

Entre 2013 et 2014, le réseau d'hôteliers et de restaurateurs indépendants a volontairement perdu 97 adresses afin de recentrer le réseau après une croissance trop rapide.

J.M. avec AFP