BFM Business

Le business insoupçonné des maisons hantées américaines

Environ 1.200 maisons hantées sont recensées aux Etats-Unis.

Environ 1.200 maisons hantées sont recensées aux Etats-Unis. - -

Halloween est célébré ce jeudi 31 octobre. Aux Etats-Unis, plusieurs entrepreneurs l'ont compris, au point que les maisons hantées représentent une industrie brassant jusqu'à un milliard de dollars.

Tradition oblige, plusieurs millions à travers le monde de personnes fêtent Halloween, ce jeudi 31 octobre. Si ce rendez-vous connaît un succès modeste en France, aux Etats-Unis il s'agit presque d'une institution. Selon la National Retail Federation, 158 millions d'Américains fêtent d'une façon ou d'une autre Halloween.

A tel point que les dépenses générées par la fête de l'horreur représenteraient 7 milliards de dollars en costumes, sucreries ou autres activités. Dans la dernière catégorie, les jeunes américains peuvent être tentés par les sensations fortes. C'est ainsi qu'aux Etats-Unis il existe environ 1.200 maison hantées, selon les estimations de l'association America Haunts.

En moyenne, celles-ci recensent chacune 8.000 visiteurs payants. L'industrie, selon Americas Haunts, génère des revenus allant de 300 à 500 millions de dollars. Interrogé par The Economist, Larry Kirchner, qui dirige le site Hauntworld.com, affirme, lui, que les ventes pourraient même atteindre le milliard de dollars.

Des investissements importants

Cette économie de la terreur nécessite toutefois d'importants investissements, en machines à vapeur, lumières, monstres mécaniques sur coussin d'air ou capteurs sensoriels.

Et le perfectionnement de la technologie ne fait qu'accélérer les choses. "J'ai un employé à plein temps qui s'occupe de l'informatique. C'est ça qui est effrayant", confie à Reuters, Ed Terebus, qui gère avec son frère une des plus grandes maisons hantées des Etats-Unis dans le Michigan.

"Les maisons hantées essaient de créer des environnements immersifs, ce que permet bien souvent la technologie", explique, de son côté, Brett Bellino, qui dirige un ancien pénitencier de Philadelphie reconverti en maison hantée.

Une rentabilité incertaine

Du coup la profitabilité du secteur ne saute pas aux yeux, quand on sait que le prix d'un billet moyen pour ces maisons hantées s'élève à 15 dollars, soit environ 11 euros.

Leonard Pickel, qui gère la société de consulting Hauntrepreneurs, met ainsi en garde sur son blog: "une maison hantée est un business comme un autre et 60% des entreprises créées mettent la clef sous la porte lors des deux premières années". Il précise aussi que la majorité des propriétaires de maison hantée exercent une autre activité pour subvenir à leurs besoins.

Il donne une série de conseils pour monter une maison hantée. L'un d'entre eux est de ne jamais bâtir de maison à proximité d'un centre commercial. La raison est simple: les jeunes américains vont généralement visiter ces attractions avec leur potentielle conquête amoureuse pour garder un souvenir romantique.

La proximité du shopping casse cet effet. On comprend peut-être mieux pourquoi les Américains aiment tant ces maisons hantées.

Julien Marion