BFM Business

La Gazetta dello Sport s'effondre en Bourse après l'élimination de l'Italie

-

- - Tiziana Fabi - AFP

Après que l'équipe nationale de football italienne a vu doucher ses espoirs de qualification pour le Mondial 2018 lundi soir, le titre du quotidien sportif italien s'est effondré en Bourse ce mardi.

Le groupe de médias RCS, propriétaire de La Gazetta dello sport, le quotidien sportif de référence en Italie, s'est effondré ce mardi à la Bourse de Milan au lendemain de l'échec des Azzurri à se qualifier pour le Mondial-2018. Il a même fallu suspendre la cotation du titre en milieu d'après-midi après qu'il a perdu 8,83%. Le titre ne valant plus que 1,115 euro.

L'Italie a fait match nul lundi soir contre la Suède, après avoir perdu le match aller, échouant ainsi à se qualifier pour le Mondial-2018 qui se déroulera l'été prochain en Russie. C'est la première fois depuis 1958 que l'Italie, quadruple championne du monde, ne participera pas à un Mondial.

Un événement important pour les recettes publicitaires

Les quotidiens sportifs comptent beaucoup sur les grandes compétitions sportives, comme le Mondial de football, pour leurs recettes publicitaires. "Le fait que l'Italie ne participe pas au Mondial est une nouvelle négative pour le secteur des médias" alors que cet événement "attire d'importants investissements publicitaires" relèvent les analystes d'Equita.

La Gazzetta dello Sport avait par exemple bénéficié de quelque 2 millions d'euros de revenus publicitaires supplémentaires lors de l'Euro-2016, selon le site d'informations économiques Milano Finanza.