BFM Business

La chaîne TV5 Monde cherche de nouveaux actionnaires

La chaîne est actuellement détenue par la France, la Belgique, la Suisse et le Canada

La chaîne est actuellement détenue par la France, la Belgique, la Suisse et le Canada - TV5

À la recherche de financements, la chaîne francophone internationale a proposé à Monaco et au Luxembourg de rentrer à son capital.

TV5 Monde a trouvé une nouvelle idée pour faire rentrer de l'argent dans ses caisses: ouvrir son capital à de nouveaux actionnaires. La chaîne francophone a ainsi approché Monaco et le Luxembourg. Les deux micro-États pourraient prochainement rejoindre au capital les quatre pays déjà présents (France, Canada, Belgique, Suisse). 

L'argent ainsi récolté permettrait de financer les développements de la chaîne internationale: migration de la diffusion vers la haute définition, sous-titrage en direct en français et en anglais des journaux, élargissement de la diffusion des chaînes thématiques Tivi5 Monde (aujourd'hui diffusée en Afrique) et TV5 Monde Style HD (diffusée en Asie et au Maghreb), ainsi qu'un "tour du monde de la Francophonie".

Tous ces développements font partie du plan stratégique 2017-2020, qui doit être débattu par les actionnaires actuels fin novembre en Suisse.

Une stratégie qui atteint ses limites

Ces dernières années, la chaîne avait demandé à ses actionnaires d'augmenter leurs subventions, mais cette stratégie semble avoir atteint ses limites, d'où la recherche de nouveaux actionnaires. 

À noter que, jusqu'à présent, ce ne sont pas les États eux-mêmes qui sont directement actionnaires de TV5, mais leurs télévisions publiques, qui apportent en parallèle des programmes pour alimenter la grille de TV5. La situation sera donc différente pour le Luxembourg et Monaco, car ces deux États ne détiennent pas de chaîne publique. Le grand duché n'a jamais été actionnaire de RTL, qui est issu d'une licence accordée à des actionnaires privés. Quant à la principauté, elle a été actionnaire de TMC (Télé Monte Carlo) jusqu'en juin dernier, où elle a échangé ses 20% de TMC contre 1,1% de TF1 (qui détenait le solde du capital de TMC). 

Rappelons que TV5 a été créé en 1984 avec pour actionnaires les chaînes publiques françaises, belges et suisses. La télévision publique canadienne les avait rejoints en 1986. Les chaînes publiques françaises, qui détiennent les deux tiers du capital, apportent toutefois les trois quarts des subventions publiques. Ces subventions représentent près de 90% du budget. Le reste du budget provient des recettes d'abonnement dans les pays où la chaîne est payante (tels que les États-Unis) et des recettes publicitaires. La régie publicitaire de TV5 est assurée par la régie de France Télévisions.

Interrogée, TV5 a répondu que l'identité des futurs actionnaires était "confidentielle". 

Mise à jour le 12 décembre: le directeur général de TV5 Yves Bigot a indiqué à la sénatrice Claudine Lepage que, parmi les deux pays sollicités -Monaco et le Luxembourg-, seul Monaco avait montré de l’intérêt mais demandait à pouvoir s’impliquer de manière progressive et à un niveau moindre que les autres États (Belgique, Suisse, Canada/Québec), qui détiennent chacun 11,11% du capital.

Les chiffres clés de TV5 Monde

Actionnariat
France: 66,6% dont France Télévisions: 49% France Médias Monde: 12,64% Arte France: 3,29% INA: 1,74% Belgique (RTBF): 11,11% Suisse (SSR): 11,11% Canada (Radio Canada & Télé Québec): 11,11%

Produits d'exploitation (en millions d'euros)
2013: 108,4 2014: 109,4 2015: 109,5 2016: 112,9 2017: 112,5

Subvention de la France (en millions d'euros)
2013: 75 2014: 76,2 2015: 76,2 2016: 76,9 2017: 78,3

Subvention des autres pays (en millions d'euros)
2013: 23,6 2014: 23,7 2015: 24,1 2016: 25,9 2017: 24

Recettes publicitaires (en millions d'euros)
2013: 2,5 2014: 2,9 2015: 2,6 2016: 2,7 2017: 2,7

Recettes de distribution (en millions d'euros)
2013: 7,1 2014: 6,5 2015: 7,3 2016: 7,2 2017: 7,2

Source: Bercy
NB: les chiffres pour 2016 et 2017 sont les prévisions qui figurent au budget

Jamal Henni