BFM Business

La chaîne TNT Numéro 23 rachetée par NextRadioTV

Christophe Hondelatte, Nathalie Drouaire, Pascal Houzelot et Damien Cuier lors du lancement

Christophe Hondelatte, Nathalie Drouaire, Pascal Houzelot et Damien Cuier lors du lancement - BFM Business

Le propriétaire de BFM et RMC rachète la chaîne TNT lancée fin 2012 et consacrée à la diversité.

NextRadioTV, propriétaire de BFM TV, de RMC et de ce site web, a annoncé jeudi 2 avril entrer en négociations exclusives pour racheter Numéro 23.

Cette chaîne TNT fait partie des six chaînes hautes définition lancée en décembre 2012. Elle s'est positionnée sur la thématique de la diversité sous toutes ses formes. 

Près de 90 millions d'euros

L'acquisition se fera pour 88,3 millions d'euros: 48,3 millions d'euros en liquide, plus 40 millions d'euros en obligations convertibles dans 7 ans en actions, représentant 5,4% du capital de NextRadioTV. 

En février, Numéro 23 a réalisé une part d'audience de 0,7%, en quasi-doublement sur un an. Au total, si l'on ajoute l'audience des deux autres chaînes TNT de NextRadioTV (BFM TV et RMC Découverte), l'ensemble représente une part d'audience de 4% après ce rachat, souligne l'acquéreur.

"Numéro 23 sera opérée par la même équipe que RMC Découverte autour de formats complémentaires et certaines thématiques communes. Dès lors, RMC Découverte pourrait atteindre l’équilibre financier dès 2015, soit un avant la date prévue initialement", explique NextRadioTV.

Premier indépendant

L'objectif du rachat est de "devenir le premier acteur indépendant de la télévision gratuite", souligne le communiqué de NextRadioTV.

Numéro 23 a été créée par Pascal Houzelot, producteur de cinéma et fondateur de Pink TV. Son capital était réparti entre Pascal Houzelot (70%), le groupe russe UTH (15%), et des personnes privées: Bernard Arnault (LVMH), Xaviel Niel (Free), Jean-Charles Naouri (Casino), Henri Briard (L'Occitane), Jacques-Antoine Granjon (Vente privée), Jacques Veyrat (ex-Louis Dreyfus). Ces personnes privées avaient apporté 5 millions d'euros en 2012, juste avant le lancement de la chaîne.

Selon le Figaro, le groupe Altice de Patrick Drahi aurait aussi discuté d'un rachat avec Numéro 23. Des discussions auraient aussi eu lieu avec M6.

Lors du lancement, Pascal Houzelot déclarait: "nous assumons totalement d'être une chaîne commerciale financée par la publicité. La chaîne sera généraliste, grand public, divertissante, positive, généreuse, et pas l'exposé de revendications communautaristes".

En 2013, le budget de la chaîne était de 15 millions d'euros, dont 5 millions d'euros pour la diffusion. Lors du lancement, l'équilibre était prévu en 2016. 

J. H.