BFM Business

Jean-Paul Gaultier arrête le prêt-à-porter

Jean-Paul Gautier dit stop aux contraintes commerciales et au rythme frénétique des collections de prêt-à-porter.

Jean-Paul Gautier dit stop aux contraintes commerciales et au rythme frénétique des collections de prêt-à-porter. - Luis Robayo - AFP

Le couturier va se concentrer sur la haute couture et les parfums. Il ne veut plus subir les contraintes commerciales et le rythme frénétique des collections de prêt à porter.

Jean-Paul Gaultier veut plus de liberté, plus de temps pour trouver des idées et innover, ce que ne permet pas le prêt à porter. Le couturier explique, dans une interview accordée ce 15 septembre au quotidien Women's wear Daily, mettre fin à cette activité .

Après 40 ans de défilés, Jean-Paul Gaultier, l'enfant terrible de la mode, lâche l'affaire. Il dit stop aux contraintes commerciales, au rythme frénétique des collections. Le couturier va se concentrer désormais sur la haute couture et les parfums, domaine dans lequel il est l'un des leaders. "Il est dans une recherche d'excellence" explique son principal actionnaire, le groupe espagnol Puig.

30 millions d’euros de chiffre d’affaires

En fait, la maison Jean-paul Gaultier a du mal à transformer sa folle créativité en profits explique le magazine. Surtout aujourd'hui, alors que les temps sont difficiles dans le textile face à des méga-marques dotées d'un réseau mondial de magasins. Son chiffre d'affaires est estimé à 30 millions d'euros.

Le créateur de la légendaire marinière présentera donc à la fin du mois sa dernière collection de prêt à porter féminin, celle de la saison printemps-été 2015.

Hélène Cornet