BFM Business

Football: Benfica bouscule le monde des droits TV

Le club du Benfica Lisbonne a désormais sa propre chaîne de télévision, Benfica TV.

Le club du Benfica Lisbonne a désormais sa propre chaîne de télévision, Benfica TV. - -

Le club portugais, qui affronte le PSG en Ligue des Champions ce mercredi 2 octobre, possède une particularité. Pour optimiser ses droits TV, il a créé sa propre chaîne, de télé qui revendique déjà plus de 200.000 abonnés.

Place forte du football portugais, le Benfica Lisbonne se rend au Parc des princes pour y affronter le Paris Saint-Germain, ce mercredi 2 octobre. L’occasion de mettre en lumière une particularité du club lisboète, qui concerne sa gestion des droits TV.

Le Portugal est, en effet, avec l’Espagne, l’un des derniers pays d’Europe où les droits télé ne sont pas mutualisés. En France, par exemple, le ou les diffuseurs négocient avec la Ligue de football professionnelle (LFP), qui redistribue ensuite équitablement les droits aux clubs. A l’inverse, les chaînes portugaises négocient directement avec les clubs.

Benfica TV met la main sur le championnat anglais

Jusqu’ici, un seul acteur, Sport TV, diffusait l’ensemble du championnat, ayant trouvé un accord avec tous les clubs. Mais la donne a changé lorsque le contrat entre le groupe et Benfica est arrivé à échéance, en fin de saison dernière.

Le club lisboète, pas vraiment satisfait du montant reçu jusqu’alors, a décidé de créer sa propre chaîne, Benfica TV. Cette dernière diffuse désormais en exclusivité les matchs à domicile de Benfica, mais aussi les championnats anglais, grec, et brésilien, dont elle a acheté les droits.

Au Portugal, un supporter du FC Porto désirant regarder un match de Premier league n’a ainsi pas d’autre choix que de s’abonner à la chaîne de son rival ultime. Idem pour le choc Benfica-FC Porto…

Pa un coup de bluff

Par son coup d’éclat, Benfica TV a remué un modèle économique dont le principal acteur, Sport TV, se trouve maintenant dans une situation délicate. Ce dernier a d’ailleurs dû s’aligner sur les prix attractifs de son nouveau concurrent (soit 9,90 euros par mois).

Autre conséquence: la revente des droits du championnat portugais à l’étranger s’avère plus compliquée. En France, BeIN Sport a ainsi acquis les droits pour tous les clubs sauf ceux de Benfica, raflés par Ma Chaîne Sport.

"Au départ, l’intention de créer sa propre chaîne a été considérée comme un coup de bluff de Benfica pour obtenir un meilleur contrat avec Sport TV", reconnait Nicolas Vilas, journaliste de la chaîne française et intervenant dans l’After foot de RMC. Aujourd’hui, Benfica TV revendique 210.000 abonnés.

Modèle viable?

Reste à savoir si le modèle économique de Benfica TV pourra tenir la distance. Cela dépendra de la santé des petits clubs portugais, en proie à de graves difficultés financières.

Mais aussi de la justice européenne : la ligue de football portugais a en effet lancé une action contre les contrats passés entre Sport TV et les clubs. Le tout afin d’obtenir, à terme, la mutualisation des droits TV, et se rapprocher ainsi d’un modèle à la française.

Yann Duvert