BFM Business

Et maintenant, voici les forfaits pour dormir à l'hôtel à moindre coût

-

- - Le forfait le moins cher permet d'avoir accès aux hôtels 2 et 3 étoiles pour 139 euros par mois, avec engagement de 6 mois.

Dormir dans un 3 étoiles pour 139 euros par mois ou bien un 5 étoiles pour 699 euros par mois, avec un choix de 113 destinations, c'est le principe des abonnements lancés par Supertripper. Mais si les concepteurs parlent de forfaits illimités, plusieurs conditions font que vous ne pourrez pas vous installer à l'hôtel à l'année.

Pourquoi Airbnb rencontre un tel succès? Parce que cette plateforme de réservation permet de trouver un logement de qualité pour un tarif modéré. Supertripper s'adresse à ces clients au budget serré mais leur propose des prestations hôtelières à prix cassé. Le concept: des abonnements à tarif fixe qui permettent de réserver autant de nuitées que l'on souhaite.

L'offre se décline en 3 catégories: à partir de 139 euros par mois (avec engagement de 6 mois), pour deux personnes, pour dormir dans des hôtels de 2 à 3 étoiles, 259 euros pour des hôtels 4 étoiles et des hôtels de charme et enfin, 699 euros par mois pour les 5 étoiles et les châteaux. Au total, le choix est donné entre 500 établissements, situés dans 113 villes, dont quelques-unes en Europe comme Londres, Berlin, Milan ou Venise. Les taxes de séjour et les petits déjeuners sont à payer en plus.

Un moyen pour les hôteliers d'augmenter leur taux de remplissage 

Mais comment fonctionne le système? "Le taux de remplissage d'un hôtel est en moyenne de 50%. Nous négocions avec les établissements pour qu'ils mettent à notre disposition leurs chambres libres avec des rabais allant de 40 à 60%", explique Maxime Pialat, l'un des fondateurs de Supertripper.

Si le site promet des forfaits illimités, il y a naturellement des garde-fous qui rendent impossible la vie à l'hôtel à l'année. Déjà, le volume de chambres est limité, en fonction de ce que les hôteliers mettent à disposition. Sur des destinations très demandées lors des ponts par exemple, rien ne dit que votre demande soit satisfaite. Mais le site garantit 5 nuits au minimum par mois, ce qui assure déjà de rentabiliser le prix de l'abonnement. Par ailleurs, les réservations sont limitées à 5 nuitées d'affilées. Entre chaque réservation, un délai de 24 heures est exigé. Enfin, il est impossible d'effectuer des réservations au-delà de 30 jours à l'avance.

Le site étant lancé depuis le mois dernier, il n'y a pas encore de souci de saturation sur les réservations. L'objectif pour Supertripper est de séduire 200 membres d'ici la fin de l'année et d'atteindre le point d'équilibre d'ici deux ans. Jusqu'à présent, les créateurs visaient la clientèle de tourisme, mais ils ne veulent pas passer à côté de la clientèle d'affaires. La semaine prochaine, une offre dédiée aux professionnels va être lancée, qui sera enrichie de services notamment pour faciliter la réservation et la gestion des notes de frais.

Coralie Cathelinais