BFM Business

Enchères: les joyaux du Plaza Athénée partent pour 1,4 million d'euros

En travaux, le Plaza Athénée a décidé de se séparer d'une partie de son mobilier, dont le célèbre bar en verre.

En travaux, le Plaza Athénée a décidé de se séparer d'une partie de son mobilier, dont le célèbre bar en verre. - -

Les 1.000 objets, mobiliers et œuvres d'art provenant du palace parisien de l'avenue Montaigne ont tous trouvé preneur, lors de la vente aux enchères des 6 et 7 octobre. La somme récoltée est environ 3 fois supérieures aux estimations.

Près de 6.000 curieux se sont bousculés dans les locaux d'Artcurial lors de l'exposition publique des objets et mobiliers mis en vente par le Plaza Athénée. Et cet engouement ne s'est pas démenti lors de la vente, qui s'est déroulée les 6 et 7 octobre. Les 1.000 lots mis en vente ont trouvé un nouvel acquéreur pour un prix à chaque fois supérieur à la fourchette haute des estimations.

Ainsi, le prestigieux bar en verre bombé et sculpté, dessiné par Patrick Jouin en 2001, a été disputé par 3 enchérisseurs. Il a finalement été adjugé 39.0000 euros pour une estimation initiale entre 20.000 et 30.000 euros.

Une smart pour 21.000 euros

Autre œuvre très appréciée, un bronze non signé représentant un gymnaste au cerceau. Son prix d'acquisition s'est établi à 9.700 euros, soit dix fois son estimation.

Mais ce ne fut pas la seule surprise de ses enchères: la Smart habillée aux couleurs du Plaza était estimée entre 8.000 et 12.000 euros. Elle est finalement partie loin de son prix argus, à 21.000 euros. Au total, les enchères ont rapporté 1,4 million d'euros, soit 3 fois l'estimation initiale.

Fermé depuis le 1er octobre, le Plaza Athénée entame une phase de travaux qui va durer 7 mois. En plus d'un agrandissement, de nouvelles suites et de nouveaux salons vont voir le jour, l'hôtel de l'avenue Montaigne va être redécoré. D'où la nécessité de céder son ancien mobilier.

Cette pratique est devenue courante parmi les palaces parisiens. Le Crillon avait fait de même en avril dernier. La vente aux enchères de 3.500 pièces avait permis de récolter 6 millions d'euros.

C.C.