BFM Business

Des milliardaires chinois créent leur société de négoce de vins bordelais

-

- - Un vignoble - Illustration - Jean Robert Thibault - Flickr Creative Common

La société de négoce Cellar Privilege vend les bouteilles de châteaux acquis par plusieurs investisseurs chinois dont Jack Ma, le fondateur d'Alibaba.

Les grands investisseurs chinois se sentent de mieux en mieux dans le Bordelais. Après avoir investi dans de nombreuses propriétés viticoles, ces milliardaires fortunés commencent à se charger eux-mêmes de la promotion et de la vente des bouteilles qu'ils produisent.

Figure emblématique de ces ambitions: la marque Cellar Privilege. Implantée près de Bordeaux, cette société de négoce exporte en Chine les bonnes bouteilles de quelques puissants investisseurs chinois, tous propriétaires de châteaux en Bordelais, certains de fraîche date.

Elle représente d'abord les intérêts viticoles de l'actrice et chanteuse chinoise Zhao Wei, très populaire dans son pays, qui l'a lancée. Avec son époux, Huang Youlong, un magnat qui a fait fortune dans l'immobilier en Chine, elle est propriétaire de quatre domaines dont une propriété de 8,5 hectares en appellation Saint-Émilion Grand Cru. Sa société de négoce s'est attachée les services de Ch'ng Poh Tiong, un consultant en vin chinois qui est aussi l'éditeur de The Wine Review, le plus ancien magazine de vin en Asie du Sud, à Hong Kong et en Chine.

Jack Ma, le créateur d'Alibaba, le géant chinois de l'e-commerce, travaille aussi avec cette nouvelle marque de négoce. Ce dernier a commencé à investir en Bordelais en rachetant en février 2016 le Château de Sours, vignoble de 80 hectares, produisant 500.000 bouteilles par an. Puis, Jack Ma vient d'acquérir deux domaines viticoles de plus dans le Bordelais, qui appartenaient au magnat français du vin Bernard Magrez. Le montant de la transaction pour les deux domaines, stocks compris, Château Pérenne et Château Guerry, s'élève à un peu plus de 11,8 millions d'euros.

Cellar Privilege représente des domaines détenus par une poignée de milliardaires chinois

Cellar Privilege représente aussi les domaines viticoles de deux autres milliardaires. Yuzhu Shi a investi une partie de sa fortune acquise dans l'édition de jeux vidéo sur Internet via sa société Giant Interactive Group, dans une propriété de 70 hectares dans le libournais, en appellation Fronsac. Quant à Gen-Xiong Li, il est propriétaire de quatre propriétés dans différentes appellations (Fronsac, Côtes de Bordeaux).

Ensemble ces quatre milliardaires possèdent une quinzaine de domaines en bordelais, représentant nombre d'appellations différentes, que la marque de négoce promeut. Cellar Privilege a organisé à Bordeaux sa première dégustation professionnelle de ses vins en primeurs en avril 2016 dont le Château Monlot (Saint-Émilion Grand cru) détenu par l'actrice Zhao Wei et son milliardaire de mari et le Château de Sours, propriété de Jack Ma. Au tout début du moi de mai 2016, elle a exposé à Londres dans le cadre du salon du vin, la Wine fair.

Sur son site Internet, elle vante aussi en ligne une trentaine de bordeaux en primeur 2013, issus d'autres propriétés comme des bouteilles en appellation Pessac Léognan ou en Saint-Julien l’entreprise chinoise tenait un stand à la Wine Fair de Londres.

Au tout début du moi de mai 2016, elle a exposé pour la première fois à Londres dans le cadre du salon du vin Wine Fair, considéré comme incontournable pour pénétrer le marché des vins et spiritueux en Grande-Bretagne. Preuve sans doute que la société de négoce ne compte pas limiter son horizon à la promotion de ses vins en Chine...

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco