BFM Business

Des messages subliminaux se cachent derrière ces logos célèbres

-

- - -

"Les logos des grandes marques ne sont pas choisis au hasard. Et si certains n'ont pas vraiment de sens, d'autres en revanche veulent subtilement faire passer un message. Passage en revue de 17 d'entre eux."

Une hélice d'avion chez BMW

Pourquoi ces "parts de camembert" blanches et bleues dans le logo de BMW? La marque automobile bavaroise qui vient de fêter ses 100 ans fabriquait à l'origine des avions. Mais suite au Traité de Versailles de 1919, cette firme allemande ne pourra plus en produire et se réorientera vers les motos et l'automobile. Le logo rappelle cet héritage. Les quartiers blancs représentent les hélices, les bleus le ciel.

-
- © -

Un logo bien affuté chez Gillette

Pas besoin de logo compliqué pour faire passer un message. Celui de l'américain Gillette est par exemple très efficace. On peut en effet y observer une coupure nette sur le "G" et le point du "I". Deux lettres qui se sont fait raser de près...

-
- © -

Le 1 caché de la Formule 1

Un "F" et une sorte de peigne rouge. Voilà à quoi on pense lorsqu'on regarde ce logo de la F1 sans y prêter attention. Mais pourtant, à l'instar du fameux logo Carrefour et de son "C" qui apparaît en son centre, celui de la Formule 1 fait apparaître un "1" blanc entre le "F" et le "peigne" rouge qui, lui, symbolise la vitesse.

-
- © -

Les couleurs très étudiées du Google

C'est Larry Page en personne qui a créé ce logo en 1998. Et les couleurs n'ont pas été choisies au hasard comme il l'expliquait au magazine Wired en 1998. "Au début nous avions choisi les couleurs primaires (NDLR bleu, jaune et rouge) mais au lieu de les répéter deux fois, nous avons décidé de mettre le "L" en vert pour souligner l'idée que Google ne suivait pas les règles." Le vert est aussi la couleur du billet américain, mais à l'époque Google ne pensait pas devenir un jour l'entreprise la plus valorisée du monde...

-
- © -

Le nom Toyota caché dans le logo

Le symbole de la marque Toyota est multiple. Il y a d'abord les trois ellipses qui symbolisent selon la marque automobile japonaise "l’union du consommateur et de l’âme du produit". Mais on y voit aussi un "T" composé des deux petites ellipses intérieures. Et enfin, on peut même recomposer le nom Toyota en prenant différentes parties du logo. Rien n'est laissé au hasard chez le numéro un mondial de l'automobile. La marque d'ailleurs emprunte son nom à la famille fondatrice Toyoda mais a été changée en Toyota car ce dernier nom ne s'écrit en japonais qu'avec 8 traits de pinceau (contre 10 pour Toyoda). Or le 8 est un chiffre qui porte chance au Japon.

-
- © -

Plus qu'un sourire pour Amazon

A priori tout le monde comprend que la flèche orange représente un sourire, celui du client heureux. Mais si on y prête attention, on voit que cette flèche relie le "A" au "Z" car sur Amazon on trouve tout, de A à Z...

-
- © -

FedEx rapide comme une flèche

Encore un logo avec une forme subliminale. Il s'agit d'une flèche que l'on peut voir en blanc entre le bas du second "E" et le "X". Une flèche qui exprime évidemment la vitesse, symbole de l'entreprise de livraison américaine.

-
- © -

Toblerone, le chocolat des ours?

Le nom de la marque et une petite montagne? Pas seulement. Le nom Toblerone dissimule déjà le mot Berne, la ville suisse où le chocolat est toujours fabriqué et ce depuis sa création en 1908. Et par ailleurs, un ours est caché dans le blanc de la montagne. Et cet animal n'est autre que le symbole de la ville de la capitale de la Suisse.

-
- © -

Un cycliste dans le Tour de France

L'épreuve reine du cyclisme a eu, au cours de son histoire, des logos banals, mais en 2003, ASO le propriétaire du Tour fête le centenaire de l'épreuve et veut marquer le coup. Elle demande donc à Saguez & Partners, une agence spécialisée dans l'identité de marque, de créer un logo original. Cette dernière propose donc une création graphique où l'on peut voir un soleil estival à côté du nom de l'épreuve. Un soleil qui représente en fait la roue avant d'un vélo formé avec le "O" de Tour. Le "R" figure un cycliste en pleine ascension.

-
- © -

Cisco made in San Francisco

Le géant américain des réseaux a été créé en 1984 à San Francisco. Et la marque est fière de sa ville de naissance. Elle s'en est inspirée pour son nom (les 5 dernières lettres de San Francisco) mais on retrouve aussi un symbole de la ville dans le logo. Les barres bleues représentent en effet le réseau mais aussi le Golden Gate, le fameux pont suspendu de la ville californienne.

-
- © -

Adidas donne du sens à ses bandes

Quel est le sens des trois bandes d'Adidas? Lorsqu'on posait cette question à son fondateur, Adi Dassler, il répondait invariablement qu'il n'y en avait pas. La marque a commencé à mettre 3 bandes sur ses chaussures en 1967 simplement pour se distinguer des autres. En revanche, en 1991, la marque s'offre un nouveau logo et transforme les 3 bandes en montagne qui symbolise le sport et l'effort. Le nom Adidas accolé sous la montagne en est le socle.

-
- © -

Des "U" qui forment un Sun

Le fabricant informatique américain, racheté par Oracle, possède un des logos les plus originaux. Ce symbole créé par un professeur de Stanford représente 8 "U" entrelacés. Il s'agit en fait du mot "Sun" écrit plusieurs fois dans un carré.

-
- © -

Le TGV? L'inverse de l'escargot

L'ancien logo du TGV (la SNCF ne l'utilise plus depuis 2012) a fait beaucoup jaser sur internet. Lorsqu'on le retourne, on peut en effet y voir un escargot. Apparemment la compagnie ferroviaire ne s'en serait aperçue qu'après l'avoir validé. Mais l'argument pour le justifier était de dire que le TGV était l'inverse de l'escargot...

Vaio de Sony, de l'analogique au numérique

La marque de PC de Sony avait un logo vraiment étonnant mais qui avait un sens très clair. Le "V" et le "A" représentent les ondes du monde analogique (l'ancien monde) et le "I" et le "O" le numérique (le nouveau monde).

-
- © -

Pourquoi un coquillage pour Shell?

Le point commun entre un pétoncle et le pétrole? A priori, on ne voit pas. Il s'agit en fait d'un clin d'oeil aux origines du pétrolier. La société créée en 1897 par Marcus Samuel possédait en plus de son activité d'export de pétrole une petite boutique à Londres qui vendait des babioles dont des coquillages. Sa société a d'abord pris une moule pour logo puis un pétoncle et n'en a jamais changé depuis. Le choix des couleurs (rouge et jaune) date, lui, de 1915, période au cours de laquelle Shell voulait se développer en Californie. Ces deux couleurs permettaient de faire écho aux liens historiques que cet état entretient avec l'Espagne.

-
- © -

Beats, un casque sur les oreilles

La marque de casque audio fondée en 2008 par le rappeur américain Dr. Dre et rachetée en 2014 par Apple pour 3 milliards de dollars est représentée par un "b" rouge dans un cercle. Il s'agit en fait d'une tête de profil avec un casque sur les oreilles.

-
- © -

Un pneu dans le "C"

La marque allemande de pneus a un cheval comme symbole. Mais c'est le nom de la marque qui est intéressant. Le "C" et le "O" forment en effet une roue avec le pneu et la jante. 

-
- © -
Frédéric Bianchi