BFM Business

Combien gagne-t-on quand on travaille à Hollywood?

Les divers métiers hollywoodien rapportent le plus souvent moins de 100.000 dollars par an.

Les divers métiers hollywoodien rapportent le plus souvent moins de 100.000 dollars par an. - Sorn - Flickr - CC

Le Hollywood Reporter a révélé les différents cachets des métiers du septième art. Si une grande star peut prétendre à des millions, un dresseur d'animaux sauvages, une fonction hautement plus risquée, ne touche pas plus de 75.000 dollars par an.

Le rêve américain est aussi une affaire d'argent. Le Hollywood reporter a révélé, dans un article publié le 2 octobre dernier, les différents salaires et cachets des métiers dans la ville berceau du cinéma américain. Pas moins de soixante professions sont recensées.

Le Hollywood reporter commence par le commencement, à savoir les acteurs. Et la conclusion est que d'importantes inégalités existent. Entre juin 2013 et juin 2014, l'acteur de film d'action Dwayne Johnson a gagné 52 millions de dollars, devançant Leonardo Di Caprio (45 millions de dollars). Chez les actrices, la première place est occupée par Jennifer Lawrence avec 35 millions de dollars.

Mais derrière ces cachets imposants, même certains acteurs connus doivent se contenter de paies beaucoup plus modestes. Acteur phare des comédies américaines, Jonah Hill, n’aurait reçu que 60.000 dollars pour sa participation au Loup de Wall Street, quand Di Caprio a touché 25 millions pour le même film. Mickey Rourke aurait lui, selon le Hollywood reporter, dû se contenter d’à peine 250.000 dollars pour jouer le méchant dans Iron Man 2.

120.000 dollars pour un acteur porno

Selon la Screen Actor Guild, syndicat américain regroupant les acteurs, la paie moyenne annuelle des adhérents serait de 52.000 dollars. Pas de quoi rêver.

De fait ce chiffre est plus élevé chez...les acteurs pornographiques! La paie moyenne s’y élève ainsi à 120.000 dollars par an, certaines pointures gagnant jusqu’à 200.000 dollars.

De quoi rendre songeur les animaux qui passent devant la caméra. “La plupart du temps ils travaillent pour des cacahuètes”, ironise le Hollywood Reporter. A l’année, un chien ou un chat “gagne” entre 5.000 et 10.000 dollars à Hollywood. Les êtres humains travaillant avec eux sont un peu mieux lotis. Un maître-chien est rémunéré à hauteur de 54.000 dollars par an, un dresseur d’animaux sauvages à 75.000 dollars.

Des revenus variables pour les cascadeurs

A côté des acteurs, il y a les travailleurs de l’ombre. Par exemple, les doublures, celles qui posent le temps de quelques secondes pour prêter leurs jambes ou d’autres parties de leur corps. Elles gagnent à peine 33.000 dollars par an, en moyenne. Les cascadeurs s’en tirent mieux, même si là encore d’importantes différences existent. En moyenne, ces professionnels de l’extrême empochent entre 50.000 et 100.000 dollars par an. Yuen Woo-Ping, connu pour ses participations aux films Matrix, aurait lui déjà gagné pour plus d’un 1 million par an.

Encore moins visible: les réalisateurs de film ont des cachets compris entre 250.000 dollars, pour un débutant, et 20 millions de dollars dans le cas de Christopher Nolan (Inception, Batman, etc…).

Parmi les autres métiers cités par le Hollywood Reporter on notera les scénaristes (entre 100.000 et 1 million de dollars le script) les perruquiers (59.000 dollars par an), les costumiers (79.000 dollars), les cameramen (96.000 dollars), les bruiteurs (88.000 dollars) ou encore les maquilleurs (100.000 dollars).

J.M.