BFM Business

Apple va-t-il s'offrir le géant des médias Time-Warner?

Valorisé 56 milliards de dollars, le géant des médias Time-Warner serait une proie à la portée d'Apple qui dispose d'une trésorerie de plus de 205 milliards.

Valorisé 56 milliards de dollars, le géant des médias Time-Warner serait une proie à la portée d'Apple qui dispose d'une trésorerie de plus de 205 milliards. - Montage BFM Business

Apple pourrait être intéressé par le géant Time-Warner selon le New York Post. Le groupe de médias qui possède entre autres les chaînes CNN et HBO serait en tout cas en quête de nouveaux investisseurs. Et Apple se développe de plus en plus dans le contenu.

Batman, Superman, Harry Potter mais aussi les chaînes HBO (Game of Thrones), CNN ou encore le prestigieux magazine Time. Voilà l'empire Time-Warner, quatrième groupe de médias aux États-Unis derrière Comcast, Disney et 21th Century-Fox. Un géant qui serait à vendre et qui intéresserait particulièrement Apple si l'on en croit une information du New York Post.

Selon le quotidien populaire de New York qui cite une source interne chez Apple, Eddy Cue, l'un des principaux lieutenants du PDG Tim Cook en charge des contenus, s'intéresserait de très près au dossier. D'ailleurs, des contacts entre les deux firmes ont déjà été pris en mai dernier. Apple avait aidé HBO, filiale de Time-Warner, à lancer HBO-Now son service de vidéo en streaming concurrent de Netflix. La firme de Tim Cook l'avait immédiatement inclus dans ses box Apple-TV afin de proposer une alternative au géant Netflix.

Pas question de vendre Game of Thrones

Est-ce à cette occasion que l'idée a germé du côté d'Apple? En tout cas, Jeff Bewkes, le PDG de Time-Warner est pressé depuis quelques mois par ses actionnaires pour faire entrer de nouveaux investisseurs dans le groupe de médias. Le patron, qui avait repoussé une offre de son concurrent 21th Century Fox en 2014, aurait rencontré en secret plusieurs investisseurs en début de semaine. Outre Apple, le géant des télécoms AT&T serait aussi intéressé selon Bloomberg. Jeff Bewkes serait par contre opposé à une vente à la découpe. Pas question de vendre certains actifs stratégiques comme HBO par exemple dont le succès de la série Game of Thrones suscite les convoitises. "Découper le groupe lui ferait perdre de la valeur", aurait glissé le patron de Time-Warner à un investisseur selon le New York Post.

Apple serait-il un candidat crédible au rachat éventuel du groupe? Sur le plan financier, la firme de Tim Cook aurait tout à fait les moyens de se payer le géant des médias. Time-Warner est valorisé au cours actuel aux alentours de 56 milliards de dollars. Or la trésorerie d'Apple s'élève désormais à plus de 205 milliards de dollars, soit l'équivalent du PIB du Portugal. Et la proie éventuelle ne flambe pas en bourse. L'action de Time-Warner vaut 70 dollars, contre 200 lors de ses sommets dans les années 2000. En s'offrant le groupe de médias, Apple mettrait la main sur une pépite peut-être sous-valorisée compte tenu de son portefeuille d'actifs. Le géant de la tech, qui se développe dans le contenu comme la musique, pourrait ainsi proposer du contenu exclusif s'il voulait se lancer dans la vidéo comme Netflix et Amazon. 

Les échecs d'AOL Time-Warner et Vivendi Universal

Une stratégie de rapprochement entre producteur de contenu et plateforme de diffusion comme aux grandes heures de la bulle internet. Une approche qui s'était cependant soldée par de nombreux échecs comme la fusion Vivendi-Universal ou celle déjà de Time-Warner avec AOL. Mais l'époque a peut-être changé à l'instar d'un Netflix qui produit de plus en plus de contenu exclusif ou d'un Altice (actionnaire de NextRadio dont fait entre autres partie BFM Business) qui investit dans les médias. Apple et Time-Warner ont en tout cas refusé de commenter les rumeurs. 

Frédéric Bianchi