BFM Business

Affaire Kerviel: les dessous du film l'Outsider

L'ex-trader a touché au moins 40.000 euros en vendant les droits d'adaptation de son livre en un film qui sort ce mercredi.

Mercredi 22 juin sort en salles un film très attendu, l'Outsider. Un "biopic" réalisé par Christophe Barratier à partir du livre de Jérôme Kerviel L'engrenage, mémoires d'un trader, paru en 2010 chez Flammarion. 

En 2012, l'ancien trader a vendu les droits d'adapation de son livre via un contrat conclu avec Galatée Films, la société de production de Jacques Perrin (cf. ci-dessous). Aux termes de ce contrat, Jérôme Kerviel a déjà touché une avance de 40.000 euros. Mais, si le film est un grand succès, il pourra toucher jusqu'à 30.000 euros supplémentaires: 10.000 euros au-delà de 2,5 millions d'entrées; 20.000 euros au-delà de 3 millions d'entrées; et 30.000 euros au-delà de 3,5 million d'entrées. Et en cas de très grand succès, notre homme pourra même toucher -au-delà de l'avance reçue- une petite partie du produit des entrées en salles (0,075% du prix du billet HT). Reste à savoir si la Société Générale, qui s'est toujours réservée la possibilité de lui réclamer l'argent touché suite à l'affaire, réclamera ces sommes...

Procès sur le titre

D'ores et déjà, la banque n'a pas facilité la vie du projet en contestant son titre. En effet, le film, après s'être intialement intitulé Conquistador, a voulu s'appeler L'esprit d'équipe... soit le slogan de la Société Générale depuis plus de 4 ans. La banque a donc intenté une procédure en référé pour "parasitisme". Finalement, le titre a été abandonné au profit de l'Outsider

Mais ce n'est pas la seule difficulté qu'a rencontré le projet. "Il a fallu deux ans et demi pour réunir le budget, explique Jacques Perrin. Nous avons essuyé beaucoup de refus. Certains ont eu peur du sujet, peut être parce qu'ils étaient proches de la Société Générale? Mais ces difficultés ont renforcé notre détermination".

Face à ces difficultés, le budget a été revu à la baisse, de 11 à 7 millions d'euros. "Cela nous a forcé à réduire la durée du tournage, à tourner avec deux caméras, etc", explique Jacques Perrin.

Grâce à BNP Paribas...

Le film a été préacheté par Canal Plus et sa filiale Ciné + (qui ont apporté 2,2 millions d'euros), ainsi que par France 2 (qui a apporté 1,2 million d'euros), selon cinefincances.info. Le reste du budget a été apporté par le Pacte, le distributeur dirigé par Jean Labadie (1,3 million d'euros) et Galatée (2 millions d'euros).

A noter que le tournage a été financé via des crédits accordés par Cofiloisirs, une banque spécialisée dans le cinéma, qui appartient à BNP Paribas (46%), UGC (8%) et Neuflize OBC (filiale d'ABN Amro, 46%). Sans que cela pose de problème, selon Jacques Perrin, qui souligne "travailler avec Cofiloisirs depuis plus de 40 ans".

Comment a été dépensé le budget de l'Outsider? (en euros)

Scénario: 378.500 Droits musicaux: 15.000 Droits d'auteur du réalisateur: 150.000 Salaire du réalisateur: 135.000 Salaire du producteur: 300.000 Rôles principaux: 121.080 Rôles secondaires: 137.700 Décors et costumes: 782.346 Transports, défraiement et régie: 627.277 Moyens techniques: 538.359 Pellicules, laboratoires: 170.144 Assurance et divers: 423.195 Charges sociales: 1.069.725 Frais généraux: 400.000 Imprévus: 600.000

Source: cinefinances.info

Qui a financé l'Outsider ?

Galatée Films: 2,24 millions d'euros dont numéraire 1,4 million d'euros fonds de soutien CNC: 180.000 euros réménération du producteur en participation: 240.000 euros frais généraux en participation: 400.000 euros

Logline Studios (apport en industrie): 150.000 euros

Le Pacte: 1,345 million d'euros
dont coproduction (fonds de soutien CNC): 345.000 euros
distribution en France (minimum garanti): 800.000 euros
distribution à l'étranger (minimum garanti): 200.000 euros

Pathé (co-production): 275.071 euros

ISF Cinéma (co-production): 400.000 euros

Cinéventure (sofica): 200.000 euros

France 2: 1,2 million d'euros
dont co-production: 600.000 euros
prévente: 600.000 euros

Canal Plus: 2,2 millions d'euros
dont prévente Canal+: 2,02 million d'euros
prévente Ciné+: 202.100 euros

Source: cinefinances.info

Caroline Morisseau et Jamal henni