BFM Business

Un refuge futuriste suspendu à la montagne

Un cabinet d'architectes a imaginé une nouvelle génération de refuge de montagne. Le premier exemplaire a été accroché dans les Alpes juliennes, entre l'Italie et la Slovénie.

Il est loin le temps des refuges de montagne en pierre avec une simple petite fenêtre et de nombreux courants d'air. Un cabinet d'architectes slovène, OFIS Arhitekti, a donné un véritable coup de jeune à ces vieux gîtes avec sa Kanin Winter Cabin.

Ce bâtiment futuriste a été construit à Kanin, dans les Alpes juliennes, entre l'Italie et la Slovénie à un peu plus de 2.260 mètres d'altitude. "Accroché" serait un mot plus adapté puisque la cabine, en partie suspendue dans les airs, est arrimée à la montagne grâce à de puissants câbles. Elle a été pensée pour résister à tous les temps, même les plus rigoureux. D'ailleurs, le cabinet d'architectes nous précise que la Kanin Winter Cabin reste ouverte pendant l'hiver alors même que le refuge voisin, le Dom Petra Skalarja na Kaninu, lui, ferme ses portes. À cause du climat, il n'est ouvert que deux ou trois mois par an.

Bois et aluminium 

Les randonneurs et grimpeurs les plus téméraires auront donc pour récompense une vue imprenable sur la vallée et pourront dormir quasiment suspendu dans le vide. Outre la vue, ces fous de montagne bénéficieront surtout d'un refuge bien isolé. En effet, OFIS Arhitekti a prévu une structure en bois, une couche d'isolation, puis un revêtement en aluminium. Mais le confort s'arrête là! Ce petit bâtiment de 10 mètres carrés ne comprend qu'une entrée, un lieu de vie et un dortoir accessible via un mur d'escalade pouvant accueillir 9 personnes. Cela signifie donc qu'il n'y a pas de salle d'eau ou de cuisine.

Pour monter les éléments nécessaires à la construction de ce refuge, le cabinet d'architectes a dû faire appel à l'armée et ses hélicoptères. En effet, cette montagne est réputée pour ses chutes de neige et ses vents violents. Mais si l'expérience est concluante, il est fort à parier que le concept se développera dans d'autres montagnes.

-
- © -
-
- © -
Diane Lacaze (texte) et Marion Nompain (vidéo)