BFM Business

Une start-up teste avec la Maif l'assurance d'objets "à la journée"

-

- - -

La start-up Valoo (ex-CBien) lance une offre d'assurance à la demande avec une filiale de la mutuelle Maif. Son appli mobile permet d’activer et de désactiver une assurance pour un ou plusieurs objets personnels, le temps d'une journée, d'une semaine ou d'un mois.

L'assurance défriche un terrain novateur mais inconnu pour elle: le contrat "à la demande" proposant un tarif et une couverture limitée dans le temps. Ce concept innovant est le fruit de l'alliance d'une mutuelle d'assurances -la Maif- et de Valoo (ex-CBien), start-up dont la plateforme internet est spécialisée dans l'inventaire numérique des biens personnels.

Déjà actionnaire de cette dernière, l'assureur a conçu, via sa filiale Altima, une offre numérique incorporée à l'application mobile de Valoo. Elle permet en quelques clics d’assurer ses objets personnels au jour le jour, en fonction de ses besoins: appareils électroniques, instruments de musique, articles de sport...

Satisfaire un besoin d'assurance ponctuel ou récurrent

L'enjeu est de satisfaire des besoins d'assurance ponctuels, lors d’un voyage ou de vacances, voire des besoins récurrents comme lors de fréquents déplacements professionnels pour assurer des ordinateurs, par exemple.

Cette offre 100% numérique et mobile a été développée en quatre mois. Via sa plateforme, Valoo a un rôle de courtier et permet la distribution de l’offre, tandis qu’Altima, en tant que porteur de risques, gère les sinistres.

"Altima dispose désormais d’une solution technologique adaptée aux enjeux de l’assurance à la demande" explique Florent Villain, à la fois directeur général d’Altima Assurances et directeur marketing de la Maif.

Un tarif calculé à la journée selon la valeur du bien

L'intérêt pour la mutuelle d'assurance de recourir à la start-up est de s'appuyer sur sa base de données, sorte d'argus permettant de connaître la valeur en temps réel de plus de 10 millions d’objets. L'assureur fixe en conséquence un coût d’assurance à la journée, proportionnel à la valeur estimée de l'objet assuré par Valoo.

Une fois activée, la garantie couvre chaque objet assuré contre le vol, la casse et l’oxydation dans le monde entier. À l’instar du coût journalier de l’assurance, le montant de la franchise est calculé sur Valoo en fonction de l’objet et de sa valeur au moment de la souscription.

Restera à vérifier sur le moyen terme la sinistralité des risques couverts par ce concept innovant puisque ces objets du quotidien n'étaient généralement plus, dès lors qu’ils quittaient le domicile, couverts par le traditionnel contrat d'assurance habitation.

Frédéric Bergé