BFM Business

Le Crédit Agricole choisit Alpha Bank pour céder sa filiale grecque

BFM Business

Le Crédit Agricole a annoncé, ce lundi 1er octobre, être entrée en négociations exclusives avec la banque grecque Alpha Bank pour se défausser d'Emporiki, sa filiale grecque.

Le prix d'acquisition se fera à l'euro symbolique, selon un communiqué publié ce jeudi. Plus exactement le Crédit Agricole va encore mettre une dernère fois la main au portefeuille, avant de se séparer définitivement de son épine grecque.

La banque française va ainsi encore injecter 550 millions d'euros dans Emporiki avant sa vente et va en plus souscrire à des obligations convertibles en actions sous certaines conditions pour un montant de 150 millions d'euros. Elle réduira en revanche sa ligne de crédit à Emporiki à 0,7 milliard d'euros.

A ces conditions seulement, la banque française pourra enfin solder son feuilleton grecque qui, en raison des cinq années de récession dans le pays et de la restructuration de la dette souveraine grecque, lui a déjà coûté plus de 10 milliards d'euros.

BFMbusiness.com