BFM Business

La Société Générale a finalisé la cession de Geniki

BFM Business

La banque française a annoncé par communiqué vendredi 14 décembre qu’elle avait finalisé la cession de sa filiale grecque Geniki dont elle détenait 99,08% du capital. La Société Générale l’a vendu à un autre établissement hellène, La Banque du Pirée.

Une cession à laquelle elle n’aura pu procéder qu’au prix d’un investissement 460 millions d'euros dans sa filiale avant sa vente. C’est 16 millions de plus que ce qu'elle prévoyait lors de la signature de l'accord de cession en octobre.

Après Crédit Agricole qui a réussi à se défaire d’Emporiki, c’est la seconde banque française à se séparer de ses actifs grecs. La situation dramatique des finances du pays avait durement pesé sur les comptes de la banque verte, et dans une moindre mesure sur ceux de la banque rouge et noire.

Nina Godart et AFP