BFM Business

La situation se débloque sur le volet français de Dexia

La Caisse des dépôts participera finalement autant que l'Etat à la nouvelle structure issue de Dexia

La Caisse des dépôts participera finalement autant que l'Etat à la nouvelle structure issue de Dexia - -

La voie à la création de la future banque des collectivités locales est ouverte. La Caisse des dépôts, la Banque postale et l’Etat ont signé un accord jeudi, qui allège un peu le fardeau pour la CDC.

L'Etat va prendre une part plus importante au sein de la future structure de crédit aux collectivités locales, née du démantèlement de Dexia. De quoi ménager un peu plus la Caisse des dépôts. Le gouvernement a dû se rendre à l'évidence : le projet initial était trop lourd à porter pour la CDC.

Il était prévu qu'elle récupère à elle seule 65 % de Dexma, une filiale de Dexia qui porte près de 70 milliards d'euros de prêts, dont une partie est jugée toxique et pourrait générer des contentieux. L'Etat et l'institution vont donc finalement se répartir la charge : ils prendront chacun 31 % du capital. Le reste sera récupéré par Dexia et la Banque postale.

L'ancien schéma aurait coûté 2mds € à la CDC

Pour la Caisse des dépôts, l'enjeu est clair : il s’agit de limiter les risques. Dans le schéma initial, cette structure pesait trop lourd dans son bilan. Selon des sources proches, cela risquait d'amputer ses fonds de deux milliards d'euros. Un risque d'autant plus lourd à assumer que la Caisse des dépôts est en ce moment sollicité sur tous les fronts.

Caroline Morisseau