BFM Business

Deutsche Bank va supprimer "bien plus" de 7.000 emplois

Sa banque d'investissements va notamment subir de plein fouet ce plan de restructuration.

Le géant bancaire allemand en difficulté Deutsche Bank va supprimer "bien plus de 7.000 emplois" dans le monde, a-t-il annoncé, le Wall Street Journal évoquant quant à lui le chiffre de 10.000 postes.

Deutsche Bank a annoncé ce jeudi vouloir notamment réduire la voilure dans sa banque d'investissements de 10%, ou 100 milliards d'euros, concrétisant ainsi un plan de restructuration entamé depuis la nomination d'un nouveau patron en avril.

Assemblée générale jeudi

Les instances dirigeantes de Deutsche Bank se retrouvent ce jeudi à Francfort face aux actionnaires réunis en assemblée générale. Ils auront à affronter un flot de critiques d'investisseurs institutionnels et de petits porteurs mécontents du parcours calamiteux de l'action et des piètres performances opérationnelles de la banque.

La première banque allemande a changé en avril de patron, l'allemand Christian Sewing succédant au britannique John Cryan, remercié après trois années de pertes d'affilée et une chute du cours de bourse de près d'un tiers depuis janvier, les investisseurs ne croyant plus en la capacité de la banque à se redresser durablement.

97.000 employés

Deutsche Bank avait annoncé fin avril des ajustements à sa stratégie mais en concernant alors que certaines activités à risque dans la banque de financement et d'investissement, avec des coupes prévues pour l'essentiel aux Etats-Unis et en Asie, en voulant se recentrer sur la clientèle en Europe.

Sous la houlette de John Cryan, arrivé en 2016, la banque avait déjà choisi de réduire la voilure dans les activités à risque, de fermer près de 200 agences en Allemagne et de supprimer 9000 postes dans le monde par rapport aux effectifs de 2015. À fin mars, Deutsche Bank comptait encore un peu plus de 97.000 employés à temps plein, dont plus de 42.000 en Allemagne. 

J.-C.C. avec AFP