BFM Business

Axa et Blablacar lancent une assurance auto pour les covoitureurs

La plateforme de covoiturage et Axa lancent Blablasure, une offre d'assurance pour les membres de Blablacar.

La plateforme de covoiturage et Axa lancent Blablasure, une offre d'assurance pour les membres de Blablacar. - Blablacar

Alliés pour des prestations d'assistance, BlablaCar et Axa lancent une assurance taillée pour les membres de la plateforme incluant le remboursement de franchise en cas d’incident en covoiturage. À terme, la tarification pourrait tenir compte des avis publiés sur les chauffeurs.

BlablaCar a mis au point BlablaSure, une assurance automobile dédiée aux covoitureurs disposant d’une voiture immatriculée en France. Son partenaire est Axa avec lequel il propose depuis 2015 une offre d'assistance en cas de panne ou d'immobilisation du véhicule pendant le trajet en covoiturage. Avec ce premier partenariat, Axa rembourse aussi la franchise que l'assureur automobile principal du véhicule laisse à la charge de l'assuré en cas de sinistre responsable (s'il a une clause de conducteur exclusive).

En proposant BlablaSure, les deux alliés vont un cran plus loin en assurant l'automobile du membre de la plateforme pour tous ses trajets du quotidien. Car, selon des études menées par BlaBlaCar, les covoitureurs ont un comportement au volant plus responsable que la moyenne des conducteurs.

Pour obtenir un devis, le membre passe par la plateforme de covoiturage pour sélectionner une des trois formules proposées (tiers-bris de glace, vol-incendie et tous risques) ainsi qu’une option “prêt de véhicule et assistance 0 km” le cas échéant. La souscription s'effectue en ligne ce qui évitera accessoirement à l'offre d'apparaître sur les comparateurs en ligne.

Vers une tarification individualisée "au comportement"

Pour attirer ses membres, Blablacar vante des "prix compétitifs" (sans préciser de quel ordre) et le remboursement de la franchise en cas de bris de glace durant un trajet de covoiturage.

Parmi les évolutions à venir, la plateforme envisage une tarification individuelle qui tiendrait compte du "comportement" de ses membres, tels qu'ils sont notés sur la plateforme par les passagers. "À long terme, les informations utilisées sur notre plateforme pour créer un service de covoiturage fiable telles que la vérification d’identité ou les évaluations entre membres vont nous permettre d’offrir un service d’assurance plus proche du profil de risque des conducteurs, et donc plus avantageux pour eux", explique Nicolas Brusson, cofondateur et directeur général de Blablacar.

Enfin, pour Axa, l'extension de cette alliance marketing et commerciale, confirme son rôle d'assureur privilégié des plateformes numériques. L'assureur a récemment étoffé, en partenariat avec Uber, la couverture sociale destinée aux chauffeurs.

Frédéric Bergé