BFM Business

Engie choisit le patron de sa branche service chez Vinci

Suez signe la pire performance du SBF 120 mardi matin après l'annonce d'Engie du maintien du statu quo.

Suez signe la pire performance du SBF 120 mardi matin après l'annonce d'Engie du maintien du statu quo. - AFP

Le patron de la branche construction, Jérôme Stubler, va devenir directeur général de la filiale de services d’Engie. Elle sera vendue d’ici la fin de l’année à des fonds ou introduite en Bourse.

Il ne manquait plus que lui. Engie cherche depuis plusieurs mois un dirigeant pour prendre la tête de sa filiale de services à l’énergie que le groupe va vendre cette année. Selon nos informations, c’est le patron de Vinci Construction, Jérôme Stubler, qui va devenir directeur général de cette future société, baptisée Bright.

Engie annoncera jeudi sa nomination comme membre de son comité exécutif en charge de la création puis de la mise en vente de cette nouvelle entreprise. Une fois créée, Jérôme Stubler en deviendra directeur général. Il aura l’objectif de la sortir d’Engie, soit par une introduction en Bourse, soit par une vente à des fonds d’investissement.

Une belle rémunération à la clé

La vente à un industriel étant désormais exclue: les concurrents comme Vinci, Bouygues ou Spie ne sont pas intéressés par le rachat de l’ensemble de Bright. Que ce soit sur la mise en Bourse ou un rachat par des fonds, le poste de directeur général est assorti d'une promesse d'une rémunération généreuse lors de la vente de la filiale de services.

L’arrivée de Jérôme Stubler sera la seule réelle nouveauté du nouveau comité exécutif d’Engie qui sera annoncé jeudi. Le nouvelle directrice générale Catherine MacGregor va conserver le trio qui était déjà en place à son arrivée, à savoir la directrice financière Judith Hartmann, Paulo Almirante qui reprendra les énergies renouvelables et Claire Waysand, la secrétaire générale qui avait assuré l’intérim depuis mars 2020, après le départ d’Isabelle Kocher.

Deuxième étape du virage stratégique d'Engie

Jérôme Stubler est un professionnel de la construction et connait bien les entreprises qu’Engie vend comme Ineo ou Axima (climatisation, efficacité énergétique) qui sont des fournisseurs et sous-traitants sur les chantiers qu’il dirige chez Vinci. Elles sont très, trop liées au BTP, et donc soumise aux à-coups du secteur ce pour quoi Engie les vend. Le groupe a engagé un recentrage stratégique fort visant à ne conserver que ses réseaux gaziers et les énergies renouvelables. Après la vente de sa part de 30% dans Suez, la vente des activités de services est la deuxième étape du virage d’Engie.

Chez Vinci, le départ de Jérôme Stubler intervient alors que le PDG Xavier Huillard prépare sa succession. Les deux prétendants logiques en interne sont les patrons de la branche Energie, Arnaud Grison, et des concessions autoroutières et aéroportuaires Nicolas Notebaert. La nomination pourrait intervenir dès cette année.

Matthieu Pechberty Journaliste BFM Business