BFM Business
Economie

En Irlande, la justice estime que les sandwichs Subway sont trop sucrés pour être qualifiés de "pain"

Subway va bannir les pailles de ses restaurants

Subway va bannir les pailles de ses restaurants - Miguel Medina - AFP

La Cour suprême du pays a jugé que la teneur en sucre du pain était environ cinq fois trop élevée pour être admissible à la norme qualifiant ce qu'est du pain.

Coup dur pour l'américain Subway qui met en avant le côté 'santé' de ses sandwichs chauds. En Irlande, la Cour suprême a estimé que le pain des sandwichs chauffés de Subway contenait trop de sucre pour répondre à la définition juridique du pain, rapporte The Irish Independant.

Le tribunal répondait à une requête d'un franchisé Subway qui entendait ne pas payer de TVA sur certains produits à emporter, dont les sandwichs. Dans le pays, une loi de 1972 prévoit une TVA nulle pour les aliments qui entrent strictement dans la définition de ce qu'est du pain.

Des sandwichs chauds qui ne sont pas de la nourriture, selon les juges

Or pour les magistrats, le pain proposé par Subway n'entre pas dans le cadre de cette définition car il est bien trop sucré avec une teneur de 10% du poids de la farine incluse dans la pâte alors que la norme fixe une limite à 2%.

Ils ont donc rejeté la demande du franchisé.

Étant donné que les sandwichs chauffés Subway, comme un sandwich chaud aux boulettes de viande, ne contenaient pas de pain tel que défini par la loi, ces sandwichs ne pouvaient pas être considérés comme de la "nourriture" au sens de la loi, ont considéré les juges.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business