BFM Business

Emmener son animal de compagnie au travail, bonne ou mauvaise idée?

La loi n'interdit que dans certains cas la présence d'un animal de compagnie au bureau. Mais venir au bureau avec son chien ou son chat n'est pas si facile pour autant, il faut s'assurer de respecter certaines formalités.

Emmener son animal de compagnie au travail est-il un gage de bonheur? Plusieurs études le montrent, les employés qui emmènent leur chien au bureau sont moins stressés. Ils se déclarent plus satisfaits de leur travail et ont une perception plus positive de leur employeur.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la loi française n’interdit pas la présence d'un animal de compagnie sur le lieu de travail. Mais il existe quelques exceptions, principalement liées à des questions d'hygiène et de sécurité.

Sans surprise, les salariés des établissements de santé ne peuvent pas emmener leur compagnon à quatre pattes au travail, à l'exception des chiens de thérapie qui doivent être habilités par la HAS (Haute Autorité de la Santé).

De la même manière, les animaux sont interdits dans les entreprises du secteur alimentaire et les administrations publiques. L'interdiction vaut à la fois pour les animaux du personnel et ceux de la clientèle.

En dehors de ces cas particuliers, la loi n’interdit donc pas d’emmener son animal, sauf les chiens d’attaque de 1ère catégorie puisqu'en tant que chiens d'attaque, leur présence est prohibée "dans les locaux ouverts au public et dans les lieux publics".

Plusieurs conditions à respecter

Mais en pratique, venir au travail avec son chien ou son chat n'est pas si facile. La première étape est de vérifier le règlement intérieur de son entreprise pour voir s'il ne s'y oppose pas.

Si rien n'est écrit, votre employeur ne peut pas vous refuser d'emmener votre animal de compagnie au bureau. Mais là encore, à certaines conditions. Il doit ainsi demander l'aval du comité d'hygiène de son entreprise si elle en possède un. Par ailleurs, si la société est locataire des locaux, le propriétaire des murs doit donner son accord.

Dans tous les cas, il est préférable de faire une demande par écrit pour que la démarche soit officielle et même si rien ne l'oblige, il est conseillé de vérifier qu'aucun de vos collègues n'est allergique ou n'a peur des animaux.

Un chien "chief happiness officer"

Amener son animal de compagnie au bureau est une tendance venue tout droit des Etats-Unis. Le pays célèbre d'ailleurs chaque année depuis 1999 le National Take Your Dog to Work Day (journée nationale "emmenez votre chien au travail") au mois de juin.

Rien de surprenant donc à ce que les principaux exemples d'entreprises acceptant les animaux de compagnie ne soient des start-up. Dans les locaux de son entreprise Leaves & Cloud, une boutique en ligne de produits éthiques, la fondatrice et youtubeuse Marie Lopez autorise ses employés à venir avec leurs animaux de compagnie, étant elle-même propriétaire d'un chien.

La start-up Ramify, un robo-advisor lancé début 2021, a même un chien "chief happiness officer", qui possède son propre compte Linkedin. Sa maîtresse, Amelie Yuan, a rejoint l'entreprise en tant que head of operations il y a deux mois. La possibilité d'amener son chiot sur son lieu de travail a beaucoup joué dans sa décision de rejoindre l'entreprise, explique-t-elle.

-
- © Linkedin

La start-up étant installée dans un espace de coworking, il a fallu demander l'autorisation au gestionnaire du lieu, qui a accepté. "Ca a donné des idées à d'autres personnes qui ramènent de temps en temps leur chien", s'amuse Amélie Yuan.

Seul risque pour les employeurs: que les salariés passent plus de temps à câliner l'animal qu'à travailler.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech