BFM Business

CV: faut-il être original à tout prix pour se démarquer?

Les recruteurs recherchent des candidats qui les rassurent, pas qui les fassent rire.

Les recruteurs recherchent des candidats qui les rassurent, pas qui les fassent rire. - Flazingo Photo - CC

Dans un marché de l'emploi atone, les candidats peuvent être tentés de se faire remarquer par tous les moyens. Mais les recruteurs sont rarement sensibles à ces tentatives de détournement d'un CV en performance artistique.

Pour une annonce passée, les recruteurs reçoivent des CV par centaines. Sans compter les candidatures spontanées qui arrivent chaque jour. Pour sortir du lot, surtout quand on est jeune et que l'on a un parcours encore peu étoffé, certains misent sur l'originalité pour attirer l'œil du recruteur. Candidature vidéo sous forme de spot de pub, lettre de motivation écrite en tweets ou encore CV inscrit sur un cookie géant, en plus de faire appel à des talents évidents, ces candidatures montrent aussi que le chercheur d'emploi est motivé et sait s'investir! Mais hormis pour des métiers créatifs ou orientés vers l'événementiel, suivre cette voie est risqué.

Faut-il être original à tout prix pour se démarquer? "Non, répond clairement Fabrice Coudray qui a épluché des milliers de CV pour le cabinet de recrutement Robert Half, ce que je veux c'est voir en 20 secondes si le candidat rentre dans ma grille. Pitié faites simple et lisible".

Car souvent, plus qu'une réelle créativité, ces CV montrent une certaine maladresse et une non-maîtrise des règles de base de la communication professionnelle. Des défauts qui touchent tous les profils, y compris ceux ayant Bac+5. Pour Fabrice Coudray, le recruteur veut un candidat qui le rassure, pas qui le fasse rire. Voici ce qu'il ne faut surtout pas faire:

> Éviter la mise en page fantaisiste

Avec une frise de bulles sur le côté, des caractères écrits en parme ou en rose... attention, un CV ce n'est pas une invitation à un goûter d'anniversaire entre copines.

Autre souci souvent rencontré dans les candidatures: la surenchère au niveau de la typographie. Il faut éviter d'utiliser trop de polices différentes, trop de gras, trop d'éléments surlignés. Tout cela nuit à la lisibilité de l'ensemble... Le recruteur risque de perdre patience au bout de quelques secondes et de mettre le CV sur la pile des recalés.

Il faut adopter une présentation simple qui assurera plus de crédibilité au candidat. "À secteur classique, CV classique, même les jeunes recruteurs ont une approche conventionnelle des CV", fait remarquer Fabrice Coudray.

> Choisir une photo sobre

La mode du selfie fait des ravages: il faut éviter les photos prises avec son mobile, celles où l'on s'affiche avec une moue boudeuse, ou bien celles qui sont recadrées à la hache pour couper le visage d'un ami. Si l'on veut mettre une photo, ce qui n'est pas obligatoire, on la choisit de face et sur fond neutre. 

> Ne pas chercher à occuper l'espace à tout prix

En début de carrière, on n'a pas forcément beaucoup d'expérience à mettre en avant. Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut chercher à leurrer le recruteur en utilisant des gros caractères ou en mettant des logos. Il est plus utile de détailler les missions remplies.

L.C avec C.C.