BFM Business

Comment peut-on gérer son stress de parler en public?

"Le stress de la prise de parole en public est partagé par de nombreuses personnes. Or c'est un exercice qu'il faut savoir maîtriser en entreprise. Il en va de votre crédibilité. Voici quelques techniques simples pour se détendre. "

Vous avez cette présentation demain matin devant tous les managers. Vous vous liquéfiez rien que d’y penser. Vous êtes sujet au stress de la parole en public. Vous n'êtes pas le seul: l’une des formations les plus demandées en entreprise, c’est justement comment gérer la prise de parole devant un groupe.

Mieux que les anxiolytiques, il y a les recettes classiques, comme bien se préparer. Parler en public ne s’improvise pas. On peut s’entraîner devant ses proches, tester son discours, voir là où ça coince. L’autre petit "truc", quand vous sentez une montée d’angoisse, c'est la respiration abdominale. On inspire en gonflant bien le ventre. On bloque une seconde, puis on expire en rentrant le ventre, en vidant tout l'air qui s'y trouve.

Une peur plus profonde derrière le stress

Si on panique encore alors qu’on est bien préparé et bien plein d’oxygène, c'est qu'il y a autre chose, une peur plus profonde derrière votre stress. Dans ce cas, les coachs conseillent de vous mettre en situation, et d’identifier ce qui vous fait peur, concrètement, afin de pouvoir agir à la source du problème. 

Imaginons que ce qui vous angoisse, au fond, c'est de ne pas être capable de répondre aux questions qu'on vous pose. C’était le cas d’un directeur financier pour qui chaque présentation était une torture, qui s’est fait aider par le coach Frédéric Demarquet, auteur de "Manuel systémique d'accompagnement de la personne". Il se croyait obligé de répondre, et de bien répondre, à toutes les questions qu’on lui posait. Même quand elles ne relevaient pas de son domaine de compétences. La perspective de dire “je ne sais pas” ou une bêtise le paralysait.

Pour l'aider, le coach lui a fait observer ses homologues en réunion. Est-ce qu’ils donnaient toujours des réponses aux questions? Le directeur s'est aperçu que non. Mais avant, il était trop fasciné par leur aisance à parler en public pour s’en rendre compte.

Donc ce qu’il faut retenir

> Trouvez ce qui vous fait peur

> Observez comment les autres gèrent ces situations

> Donnez-vous le droit de ne pas tout savoir

Et puis surtout, arrêtez de vouloir chasser le stress à tout prix. Stresser vous permet d'être vigilant, énergique, concentré. La pression à vouloir s’en débarrasser ajoute au problème. S’autoriser à être stressé, c’est déjà être un peu plus détendu.

Nina Godart