BFM Business

Comment bien utiliser ses amis pour faire carrière

Pour trouver un travail ou en changer, vos vagues connaissances pourraient vous être plus utiles que vos amis proches. Et ce n’est pas parce que vos proches ne veulent pas vous aider.

Nos amis, les vrais, ne nous sont pas d’une grande aide pour notre carrière! Si on se retrouve au chômage, si on s’ennuie mortellement au travail, il ne faudra pas compter sur eux.

Comment? Ces proches parmi les proches, ceux qui sont là en cas de coup dur, ils ne vous tendraient pas la main? Rassurez-vous, ce n’est pas parce qu’ils préfèrent ne pas vous recommander à qui que ce soit. Ce n’est pas non plus une histoire de compétition. C’est juste qu’ils n’ont pas les moyens de vous aider.

Les liens faibles plus efficaces que les liens forts

Les sciences sociales ont donné un nom à ce phénomène. C'est la "théorie de la force des liens faibles". Le sociologue américain Mark Granovetter, spécialiste des réseaux sociaux, en détaille le principe ainsi: "Les liens les plus efficaces dans une recherche d’emploi ne sont pas les liens forts, mais au contraire, les liens faibles".

Pourquoi? Parce que par définition, vous partagez beaucoup avec vos amis proches, ceux que vous voyez tout le temps. Vous fréquentez les mêmes gens, les mêmes endroits, les mêmes cercles. Du coup, les informations intéressantes pour votre carrière auxquelles ils ont accès, vous y avez accès aussi. Si un poste se libère dans la boîte du coin, si une entreprise se lance dans un projet qui vous correspond, si une de vos connaissances est nommée recruteur, vous l’apprendrez en même temps que vos amis proches.

Plus d'infos, mais pas forcément utiles

Ceux qui ont des renseignements nouveaux à vous apporter, donc, sont plutôt vos lointains contacts, pas ceux qui sont enregistrés en favoris dans votre téléphone. Ces vagues connaissances, elles, font un autre métier, pour d’autres employeurs. Elles évoluent dans d’autres cercles que les vôtres. Donc elles ont tout un tas de sources d’infos différentes des vôtres.

Il convient néanmoins de relativiser un tantinet cette thèse. Parce que votre réseau lointain vous connaît moins bien que vos meilleurs amis. Donc certes, il vous fera passer quantitativement davantage de renseignements, mais pas forcément utiles à votre situation. Tandis que vos vrais amis savent pertinemment qui vous êtes et ce que vous faites. Alors ils vous proposeront moins de choses, mais mieux adaptées à vous. Conclusion: qu'elles soient lointaines ou proches, soignez vos relations. Selon Pôle emploi, la moitié des embauches se fait grâce au réseau…

Nina Godart