BFM Business

Sony va supprimer 150 postes en Alsace

L'usine Sony de Ribeauvillé dans le Haut-Rhin est la dernière du groupe dans l'Hexagone.

L'usine Sony de Ribeauvillé dans le Haut-Rhin est la dernière du groupe dans l'Hexagone. - -

Les syndicats du fabricant de matériel électronique annoncent ce lundi 16 octobre que Sony compte supprimer 154 emplois sur 516 dans son usine de Ribeauvillé dans le Haut-Rhin, d'ici à la fin 2013.

Près d'un tiers des emplois l'usine alsacienne de Sony va disparaître. D'après les syndicats, le géant nippon de l'électronique supprimera 154 emplois sur les 516 postes à l'usine de Ribeauvillé, dans le Haut-Rhin. Des suppressions de postes envisagées dans le cadre de la vente en cours du site à la société Cordon Electronics.

Les suppressions sont censées ne viser que les fonctions telles que la comptabilité ou les ressources humaines, qui font doublon avec le siège de Cordon Electronics.

La dernière usine française de Sony

C'est moins que les chiffres précédemment évoqués. En mai, les mêmes sources mentionnaient une fourchette de 166 à 191 emplois menacés. La direction, elle, parlait de 168 suppressions de postes, sans toucher aux emplois directement affectés aux activités du site, tel le service après-vente, la sous-traitance électronique et l'ingénierie.

La négociation doit prendre fin dans trois mois, entre la fin de cette année et les premiers jours de 2014. D'ici là, les représentants du personnel espèrent obtenir une révision à la baisse des réductions d'effectifs.

Ribeauvillé est la dernière usine de Sony en France. Dans le cadre de la cession, le Japonais s'est engagé à fournir au site des volumes d'activité pendant au moins quatre ans.

N.G. avec AFP