BFM Business

Retraites: pourquoi elles ne vont pas augmenter le 1er avril

Les retraites compémentaires ne seront pas revalorisées mardi 1er avril.

Les retraites compémentaires ne seront pas revalorisées mardi 1er avril. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le 1er avril est habituellement la date de revalorisation des pensions. Mais cette année, les retraites du régime de base ne le seront qu'au 1er octobre et les complémentaires seront gelées à cause de la faible inflation.

Les retraités en seront pour leur frais. Traditionnellement, leurs pensions sont revalorisées le 1er avril. Mais cette année, aussi bien les retraites du régime de base que les complémentaires n’augmenteront pas en raison de mesures prises pour freiner les dérapages des comptes. Explications.

> Les retraites du régime général attendront octobre

C’est l'une des mesures de la réforme des retraites. Les pensions du régime général devront attendre le 1er octobre 2014 pour être revalorisées. Auparavant la date était fixée au 1er avril. Concrètement, cela revient à geler les pensions pendant une période de six mois pour 15 millions de retraités.

Cette mesure doit permettre, selon les prévisions du gouvernement, 600 millions d’euros d'économies en 2014, 1,4 milliard à partir de 2020, 1,7 milliard à partir de 2030 et 2 milliards dès 2040.

“L’effort demandé aux pensionnés est indéniable, mais limité dans le temps et dans ses effets”, plaidait l’exécutif dans l’étude d’impact qui accompagnait le projet de loi portant la réforme des retraites.

> Les complémentaires gelées à cause de la faible inflation

L'année dernière, les partenaires sociaux s'étaient mis d'accord pour adopter des mesures de redressement des comptes des régimes de retraites complémentaires (Agirc et Arrco), dont bénéficient près de 12 millions de personnes. 

Il a ainsi été décidé que ces pensions augmenteront moins que l'inflation, à raison d'un point de moins.

En conséquence, la revalorisation de ces retraites est calculée en se basant sur la prévision d'inflation pour 2014, diminuée de 1%. Mais elle tient aussi compte du chiffre de 2013, pour corriger les écarts avec la prévision de cette dernière année.

Au final, comme l'inflation pour 2014 est prévue à 1,3% et que celle de 2013 a été largement plus faible qu'anticipée, les retraites complémentaires n'augmenteront pas ce 1er avril.

Les conseils d’administration de l’Arrco et l’Agirc ont respecté les règles de calcul, et ont décidé de geler le montant de ces pensions.

J.M.