BFM Business

Pour aider ses salariés à se respecter, la PDG d'une PME crée un spectacle dont ils sont les héros

Les salariés sont conviés à la représentation du 31 mai, tout comme leur famille ainsi que des notables de la région ( image d'illustration)

Les salariés sont conviés à la représentation du 31 mai, tout comme leur famille ainsi que des notables de la région ( image d'illustration) - Ulma93-Pixabay- CC

Le 31 mai, la compagnie La femme Bilboquet va jouer une pièce de théâtre, inspirée par le quotidien des 45 salariés de Guyenne Papier. La patronne de cette société tricentenaire cherchait un moyen pour que ses collaborateurs ouvrent les yeux sur les métiers et les contraintes de chacun. Mission accomplie.

La vie est une pièce de théâtre. Et la carrière professionnelle fait partie du spectacle. Céline Procop, PDG de Guyenne Papier, a choisi ce mode d'expression pour développer la communication parmi ses 45 salariés. Cette PME, implantée à Nanthiat en Dordogne depuis trois siècles, compte dans ses effectifs des cadres, des commerciaux de tous horizons ainsi que des ouvriers. Certains ont plus de 30 ans d'ancienneté, et font partie de la troisième génération à travailler dans cette usine.

Dans ce petit monde chacun a des dynamiques et des contraintes de travail différentes. Au final, tout le monde manque de recul par rapport aux tâches des uns et des autres, mais aussi sur les conséquences de ses actes. "Je cherchais à créer un effet miroir pour permettre aux équipes de se poser en spectateur de leur vie. Le but est que chacun prenne conscience du métier des autres, puisse avoir du recul sur sa situation et se mettre à la place de l'autre", explique Céline Procop.

Le théâtre s'est imposé comme une évidence à ses yeux car "chacun joue un rôle, on est dans des postures dans sa vie professionnelle". "Je voulais aussi que l'on puisse en rire, que l'approche soit bienveillante, tout en présentant les situations avec franchise et sincérité", poursuit la dirigeante.

Cinq comédiens en immersion pendant trois semaines

Céline Procop est donc partie en quête d'une troupe de théâtre qui voudrait bien se charger de cette création originale qui retranscrirait la vie de son entreprise. La compagnie La Femme Bilboquet, installée dans le Limousin, a relevé le défi. Ses cinq comédiens se sont immergés pendant trois semaines dans l'entreprise. "Les salariés n'ont pas compris la finalité de l'exercice de prime abord. Mais ils ont rencontré les comédiens et tout s'est bien passé quand ils ont vu qu'il ne s'agissait pas d'être observé comme des rats de laboratoire et que l'humour dominait", raconte Céline Procop.

La pièce sera jouée pour une unique représentation le 31 mai, à l'espace culturel le Natholia, dans la commune de Nantheuil (24). "Je n'ai aucune idée de ce qui va se passer", avoue la PDG de Guyenne Papier. "Je n'ai pas suivi la conception de la pièce, j'ai juste indiqué l'esprit recherché. Je ne voulais pas que ce soit une apologie du monde ouvrier. Il s'agissait aussi d'éviter les clichés patronaux et syndicalistes", précise-telle.

Les salariés sont conviés à cette représentation, tout comme leur famille ainsi que des notables de la région. Mais les portes sont ouvertes à tous les curieux. Dans la limite des 150 places disponibles.

Coralie Cathelinais