BFM Business

Les jeunes cadres profitent enfin de la reprise du marché de l'emploi

Les profils les plus recherchés ont de un à 10 ans d'expériences, mais les entreprises se montrent plus ouverte au recrutement des jeunes diplômés.

Les profils les plus recherchés ont de un à 10 ans d'expériences, mais les entreprises se montrent plus ouverte au recrutement des jeunes diplômés. - StartupStockPhoto- CC

52% des entreprises envisagent de recruter un cadre dans les 3 mois à venir, soit 4 points de plus que l'année dernière, selon l'Apec. Les profils ayant de 1 à 10 années d'expérience sont toujours les plus recherchés, mais 38% des recruteurs se disent prêt à embaucher des jeunes diplômés.

La reprise du marché de l'emploi cadre se confirme. 58% des entreprises de plus de 100 salariés ont recruté au moins un cadre au cours du deuxième trimestre 2016, selon la note conjoncturelle trimestrielle de l'Apec (1). Soit une progression de 7 points par rapport à la même période de l'année dernière. Et elles ne vont pas s'arrêter là, puisque 52% envisagent d'autres recrutements dans les 3 mois à venir (+4 points par rapport à 2015). Leurs motivations? Pour la moitié, il s'agit de remplacer des cadres partis ailleurs ou ayant atteint l'âge de la retraite. Pour un peu moins d'un tiers, il s'agit de faire face au développement de leur activité. Pour 13% des sondés, il s'agit de besoins liés à une réorganisation.

Les cadres commerciaux sont, une fois encore, les profils les plus recherchés. C'est en effet le poste que vont chercher à pourvoir 42% des entreprises qui prévoient d'embaucher. Les ingénieurs R&D sont aussi très prisés: ils représentent 34% des intentions d'embauches, en progression de 3 points par rapport à l'année précédente. Les cadres en gestion-finance représentent aussi un tiers des profils visés, mais ce chiffre traduit un net recul de 4 points en un an.

Moins de candidats postulent aux offres

Les cadres les plus prisés sont ceux qui affichent une expérience comprise entre un et 10 ans: plus de 8 entreprises sur 10 visent ce type de profil. En revanche les cadres très expérimentés, avec plus de 20 ans de carrière à leur actif, ont toujours plus de difficulté à trouver un emploi. Ce profil n'est recherché que par 38% des entreprises, soit un recul de 2 points. Mais preuve que le marché est plus tendu, les recruteurs sont aussi plus ouverts aux jeunes diplômés: 38% sont ouverts à leur embauche, soit 5 points de plus en un an.

Les recruteurs font en effet part de leurs difficultés croissantes à trouver les bons profils pour renforcer leurs équipes: c'est le constat formulé par 62% d'entre eux, contre 56% en 2015. Les candidats sont en effet moins nombreux: les offres publiées sur l'Apec ne reçoivent plus que 42 réponses en moyenne contre 46 un an auparavant.

(1) Le baromètre trimestriel est basé sur un panel de 750 entreprises de plus de 100 salariés représentatives du secteur privé interrogé en juin 2016.

C.C.