BFM Business

Les cadres franciliens de plus en plus nombreux à rechercher un emploi hors de l’Ile-de-France

Un quart des cadres veut quitter Paris

Un quart des cadres veut quitter Paris - Skeeze

Selon une nouvelle enquête de Cadremploi, 23% des cadres franciliens ont recherché un emploi hors de leur région en mars 2021. C'est cinq points de plus qu'il y a un an à la même période.

Les cadres vont-ils fuir Paris? 83% d’entre eux déclaraient vouloir quitter la capitale, selon une étude de Cadremploi parue en août 2020. Un chiffre qui n’a cessé d’augmenter ces dernières années, notamment en raison du coût de la vie en Ile-de-France et du sentiment de stress croissant chez les sondés. Mais si le désir de changement de vie exacerbé par le confinement du printemps est palpable au sein de cette population, le passage à l’acte, lui, est toujours plus difficile.

Il n’empêche, certains ont tout de même commencé à entamer des démarches concrètes. D’après une nouvelle enquête de Cadremploi*, près d’un quart des cadres franciliens (23%) a recherché un emploi hors de l’Ile-de-France en mars 2021, soit cinq points de plus qu’il y a un an à la même période. Même constat si l’on regarde les données trimestrielles alors que 21% des cadres franciliens ont recherché un poste en région sur les trois premiers mois de l’année, contre 18% au premier trimestre 2020.

Ces augmentations ne sont pas anodines; reste à savoir s’il s’agit d’une tendance de fond qui se dessine ou une tendance éphémère qui se dissipera dans les prochains mois. Ce qui est certain, c’est que cette crise a exacerbé les questionnements autour du mode de vie et conforté les cadres parisiens dans leurs envies d’aller s’installer en région", explique Elodie Franco Da Cruz, responsable des études chez Cadremploi.

Les cadres attirés par la Gironde, le Rhône et la Loire-Atlantique

Les cadres les plus expérimentés sont les premiers à vouloir quitter la capitale puisque 55% de ceux qui ont recherché un emploi hors de l’Ile-de-France en ce début d'année ont plus de 10 ans d’expérience. C’est deux fois plus que les moins de 5 ans d’expérience (26%). Il s’agit en outre majoritairement d’hommes (57%).

Et les cadres franciliens désireux de changer de vie visent sans surprise les bassins d’emploi attractifs facilement accessibles en train depuis Paris et qui répondent à leurs attentes en termes de qualité de vie. 12% d’entre eux recherchent ainsi un poste en Gironde, 11% dans le Rhône et 9% en Loire-Atlantique. Viennent ensuite les Bouches-du-Rhône (7%), le Nord (4%), l’Ile-et-Vilaine (4%), la Haute-Garonne (4%), l’Aveyron (4%) et les Alpes-Maritimes (4%).

La fonction commerciale est la plus recherchée (18%) des cadres qui envisagent de fuir l’Ile-de-France, devant la gestion, comptabilité et finance (14%) et les ressources humaines (9%). Mais il n’y aura sans doute pas de place pour tout le monde en région. En effet, 32% des emplois (1,7 million) dans la région parisienne sont réservés aux cadres contre seulement 15% dans les autres régions.

*Données issues des recherches effectuées sur Cadremploi.fr par 70 000 utilisateurs habitant en Île-de-France et ayant réalisé au moins une recherche hors Île-de-France, avec un département renseigné, entre le 1er janvier 2020 et le 31 mars 2021.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco