BFM Business

Le CV vidéo : Pour un meilleur accès des handicapés à l'emploi ?

-

- - -

A l’occasion de la conférence nationale sur le handicap, zoom sur une initiative qui permet aux handicapés de trouver plus facilement un job.

Aujourd'hui se tient la première conférence nationale sur le handicap, présidée par Nicolas Sarkozy. L'objectif est de dresser un bilan de la loi de 2005 et, surtout, de lever les obstacles encore nombreux à l'accueil et l'intégration des handicapés, notamment dans l'emploi. Le taux de chômage des travailleurs handicapés (20%) a certes baissé, mais il reste largement supérieur à celui de la moyenne nationale.

Pour rappel, la loi de 2005 avait instauré :
- L'accessibilité généralisée pour tous les domaines de la vie sociale (éducation, emploi, cadre bâti, transports...)
- Le droit à compensation des conséquences du handicap.
- La participation et la proximité, mis en œuvre par la création des Maisons départementales des personnes handicapées.

Un job grâce à la vidéo ?

Montrer son handicap pour trouver du travail, plutôt que de le camoufler dans un CV sur papier et surprendre l'employeur : c'est le principe prôné par Jobinlive, une société marseillaise de recrutement qui propose des interviews en vidéo. Les recruteurs peuvent ainsi voir le handicap de l'intéressé, savoir s'il peut s'adapter au poste à pourvoir, et surtout apprécier la vitalité du candidat. Près de 1 500 handicapés en recherche d'emploi ont ainsi été filmés, et beaucoup ont retrouvé du travail grâce à ce système.

Thomas de Williencourt, le créateur de la société, précise que « le statut de travailleur handicapé existe et doit être inscrit sur un CV. Aujourd'hui, les recruteurs ont besoin d'être rassurés, ils ont souvent des préjugés sur les personnes en situation de handicap. Avec les vidéos, on peut parler simplement des contre-indications liées à un handicap. Il faut rassurer le recruteur et lui expliquer que le handicap n'est pas un frein à l'emploi, bien au contraire il peut apporter une vrai dynamique de partage dans l'entreprise ».

Illustration avec Stéphane Molle, DRH du Crédit Agricole PACA, qui fait régulièrement appel à la société JobinLive pour le recrutement d'handicapés. Selon lui, « en regardant la vidéo, on va forcément s'attarder sur cette personne. Si celle-ci présente des qualités pour les métiers bancaires que nous proposons, on va être plus facilement séduits que par un simple support papier. Le handicap vient dans un deuxième plan par rapport à une logique de compétences ».

Par exemple, Teddy Ben Abdeslem, handicapé, a trouvé du travail grâce à ce système vidéo, comme téléopérateur dans une banque à Arles. Il explique qu'il n'avait « pas le profil commercial pour travailler à la banque, mais être vu par la DRH a permis de montrer ma motivation. Sur un CV papier, je n'aurais pas eu le poste et montrer ma motivation de visu, ça permet une identification qui est plus appropriée qu'avec un CV papier. C'est grâce à la vidéo que j'ai trouvé un travail. Le fait d'être handicapé m'a au début offert un régime de faveur, mais aujourd'hui je me sens comme un salarié lambda ».

En 2005, on recensait plus de cinq millions de personnes handicapées en France, soit près de 10% de la population.

La rédaction et Eric Chimot