BFM Business

Le chômage repart à la hausse en février

La France comptait 12.800 nouveaux chômeurs en février.

La France comptait 12.800 nouveaux chômeurs en février. - Philippe Huguen - AFP

Le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 0,4% le mois dernier, selon les chiffres publiés mercredi par le ministère du Travail. Au total, la France compte près de 3,5 millions de chômeurs.

Voilà qui ne devrait pas arranger les affaires de l’exécutif… et du Parti socialiste, en plein entre-deux tours des élections départementales. Car si la baisse du chômage au mois de janvier avait ressuscité l’espoir de voir la politique gouvernementale porter enfin ses fruits, les chiffres de février apparaissent comme un dur retour à la réalité. Le mois dernier, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a en effet augmenté de 0,4%. Au total, Pôle emploi comptait donc 12.800 nouveaux inscrits, portant à près de 3,5 millions le nombre d’individus sans aucune activité (3.494.400 plus précisément). Sur un an, la hausse atteint ainsi 4,6%.

-
- © Ministère du Travail

Il s’agit donc d’un coup dur pour François Hollande et le gouvernement, qui voient le mirage d’une inversion de la courbe du chômage s’estomper. D’autant que les motifs de satisfaction sont rares, puisque le nombre de demandeurs augmente également en ce qui concerne les catégories B ( 1 ,4%) et C (0,8). Sur l’ensemble des trois catégories, la hausse est donc encore plus marquée (0,6%) que sur la seule catégorie A.

Rebsamen relativise

Seul point positif : le chômage des jeunes, qui poursuit sa baisse entamée au mois de janvier. Le nombre de chômeurs de moins de 25 ans a en effet diminué de 0,3%, pour ce qui semble être une tendance relativement durable soutenue notamment par les contrats aidés.

-
- © Ministère du Travail

Quelques minutes après la publication de ces chiffres, Manuel Valls n'a pas fui l'évidence: "Nous savons parfaitement, et nous le savions, que tant que nous n'avons pas une croissance plus forte, autour de 1,5%, il est difficile de créer de l'emploi, d'autant plus que nous avons beaucoup de jeunes qui rentrent sur le marché de l'emploi", a expliqué le Premier ministre devant des militants socialistes à Fresnes (Val-de-Marne).

De son côté, le ministre du Travail a tenté de relativiser cette mauvaise nouvelle. "Depuis 2008, c’est la première fois que l’on constate une baisse du nombre d’inscrits en catégorie A sur les deux premiers mois de l’année", déclare ainsi François Rebsamen dans un communiqué. Préférant voir le verre à moitié plein, l’ex-maire de Dijon rappelle que depuis le début de l’année, le nombre de chômeurs "a diminué de 6.300 alors que que sur l’année 2014 il avait augmenté de 15.800 chaque mois". Pas sûr que cela suffise à mobiliser les électeurs socialistes dimanche.

Y.D.