BFM Business

Grève des personnels des wagons-bar TGV

Les personnels des wagons-bars sont en grève.

Les personnels des wagons-bars sont en grève. - Eric Piermont - AFP

Pour le quatrième jour consécutif, les personnels de la SNCF Newrest sont en grève. Ils réclament une amélioration de leurs conditions de travail et une hausse "décente" des salaires.

Une majorité des personnels des wagons-bar TGV, employés par le prestataire de la SNCF Newrest, étaient en grève pour le quatrième jour consécutif samedi, journée de départs en vacances. La grève, à l'appel d'une intersyndicale CFDT, CGT, SUD et FO, a été lancée mercredi pour réclamer une amélioration de leurs conditions de travail et une hausse "décente" des salaires.

Vendredi soir, "après plusieurs heures de négociations avec la direction de Wagons-Lits, il n'y a eu aucune avancée concernant les points importants de nos revendications", a déclaré à l'AFP Moïse Cissoko, délégué syndical CFDT.

Vers une reprise des négociations?

Réunis en assemblée générale, les salariés "ont pris la décision de reconduire la grève pour le week-end", a précisé samedi Bruno Poulet, de la CGT. Selon lui, près de 85% des employés basés à la Gare de Lyon à Paris étaient en grève samedi matin, 70% à la gare Montparnasse et le mouvement était "très bien suivi" dans les villes de Marseille, Montpellier ou encore Lyon.

Selon les deux syndicalistes, qui espèrent une reprise des négociations lundi, la direction a refusé de leur accorder "une augmentation de salaire de 1,40%, proposant 1% plus 0,1% si elle atteint ses objectifs", ce qu'ils jugent "insuffisant".

En février 2015, une précédente grève, motivée par des revendications similaires, avait duré plus d'une semaine. Newrest Wagons-Lits, filiale du groupe français Newrest, spécialisé dans les services de restauration aérienne et ferroviaire, emploie actuellement 1.400 personnes en France, selon les syndicats. Le groupe (30.700 collaborateurs au total dans 48 pays) a enregistré en 2015-2016 un chiffre d'affaires de 1,69 milliard d'euros, en hausse de 13%.

D. L. avec AFP