BFM Business

Formation professionnelle: ce que le plan de Hollande va coûter

Lors de ses voeux, François Hollande a mis l'accent sur la formation professionnelle et l'apprentissage.

Lors de ses voeux, François Hollande a mis l'accent sur la formation professionnelle et l'apprentissage. - Stringer - AFP

La formation de 500.000 chômeurs supplémentaires, annoncée par le président de la République lors de ses vœux, devrait coûter près d’un milliard d’euros. Son financement devrait être assuré pour moitié par l’État.

On en sait désormais un peu plus sur le financement du vaste plan pour l’emploi évoqué par François Hollande lors de ses vœux, le 31 décembre dernier. Le chef de l’État avait en effet annoncé à cette occasion la formation de 500.000 chômeurs supplémentaires. Un "plan massif de formation des demandeurs d'emploi" censé accompagner ces derniers "vers les métiers de demain".

Selon Les Echos, le dispositif devrait ainsi coûter "près d'un milliard d'euros, financé pour moitié par l'État et pour le reste par les fonds de la formation professionnelle".

La formation au centre de toutes les attentions

Pour rappel, la dernière réforme de la formation professionnelle remonte à 2014, avec en particulier la mise en place du compte personnel de formation (CPF) au 1er janvier 2015.

Les demandeurs d'emploi sont les principaux utilisateurs du CPF, selon les données obtenues en décembre auprès du ministère du Travail, alors que le Droit individuel à la formation (DIF) bénéficiait essentiellement aux salariés. Il est plafonné à 150 heures, mais il peut être abondé par Pôle emploi, les partenaires sociaux et les Régions pour les demandeurs d'emploi.

En outre, lors de la conférence sociale d’octobre, le président avait déjà annoncé le renouvellement en 2016 d'un plan de formations prioritaires à destination de 150.000 chômeurs, dans la lignée des plans successifs lancés en ce sens depuis 2013. Fin novembre, malgré un léger répit, le chômage est resté à un niveau record, avec 3,57 millions de personnes sans aucune activité. Au total, 2,44 millions de personnes sont inscrites depuis un an et plus à Pôle Emploi.

Y.D. avec AFP