BFM Business

Davantage de postes à pourvoir dans le transport et la logistique en 2017

L'informatisation des outils de gestion, le succès de l'e-commerce et la demande croissante de livraisons rapides contribuent au succès de la logtsique et des transports.

L'informatisation des outils de gestion, le succès de l'e-commerce et la demande croissante de livraisons rapides contribuent au succès de la logtsique et des transports. - Denis Charlet - AFP

Selon le baromètre Manpower Group, ces deux secteurs sont à la recherche des profils très variés: ingénieurs, gestionnaires logistique, responsables opérationnels... Tous secteurs confondus, ce sont les grandes entreprises qui affichent les meilleures perspectives d'embauches.

Les employeurs se montrent optimistes pour la nouvelle année qui s'annonce. 5% des entreprises envisagent d'accroitre leurs effectifs au cours du premier trimestre, selon le baromètre ManpowerGroup publié ce 13 décembre. Ils ne sont que 4% à avoir l'intention de les réduire, tandis que les autres comptent sur des effectifs stables. C'est le troisième trimestre consécutif que les entreprises font état d'embauche positive, dont le nombre devrait donc augmenter de 2% sur la période de janvier à mars. C'est trois points de plus que l'année passée à la même période.

Les secteurs qui fournissent le plus grand nombre d'opportunités sont le transport et la logistique. Les employeurs misent sur des recrutements en hausse de 15% en début d'année.

De l'ingénieur aux gestionnaires

"Avec l'informatisation des outils de gestion mais surtout le succès considérable de l'e-commerce et la demande croissante de livraisons rapides, c'est un secteur qui renoue avec la croissance", explique Alain Roumilhac, président de ManpowerGroup France dans un communiqué. Ces deux secteurs demandent des profils très variés, aussi bien des ingénieurs que des gestionnaires logistiques ou encore des responsables opérationnels. Sans oublier les fonctions supports.

Les secteurs de l'industrie manufacturière et de la construction affichent également une belle dynamique, entamée l'année précédente, qui va donc se poursuivre dans les mois à venir. Ces deux secteurs misent sur des embauches nettes de respectivement 4% et 3%.

Les grandes entreprises sont celles qui offrent les perspectives d'embauches les plus élevées, avec une augmentation de 12% des recrutements, suivies par les petites et moyennes entreprises qui comptent réviser à la hausse leurs embauches de 6%. Les TPE, elles, sont plus en retrait avec une hausse de seulement 1%.

C.C.