BFM Business

Arcelor Mittal investira à Florange dès début 2013

Le site ArcelorMittal de Florange "a vocation à rester un "site de référence en Europe", dit le groupe

Le site ArcelorMittal de Florange "a vocation à rester un "site de référence en Europe", dit le groupe - -

Le groupe a envoyé ce vendredi en fin de journée un communiqué à la presse dans lequel il s’engage à tenir ses engagements vis-à-vis de l’Etat français.

Après un message interne à ses employés, le groupe n’en finit plus de se justifier. L’aciériste s’est fendu d’un communiqué vendredi 7 décembre dans lequel il assure qu’il compte tenir les engagements qu’il a formulé dans le cadre de l’accord avec le gouvernement français sur le site de Florange.

L’industriel affirme ainsi que son site mosellan resterait un "site de référence en Europe", que les premiers investissements, y seront effectifs dès le premier trimestre 2013. Ses injections de fonds s’élèveront bien à "au moins 180 millions d’euros", confirme le communiqué. Les cibles de ces investissement seront détaillées le 13 décembre prochain à l’occasion d’un Comité central d’entreprise, ajoute-t-il.

13 milliards d'euros pour ULCOS

Par ailleurs, ArcelorMittal indique qu’il compte dépenser 13 millions d’euros en recherche et développement pour ULCOS, le projet européen de production d’acier à faible émission de CO2. La veille, on apprenait que le groupe avait retiré la candidature de Florange pour devenir le site où serait implanté l’expérimentation, et donc pour obtenir des subventions européennes dans ce cadre.

ArcelorMittal, qui a promis au gouvernement qu’il n’y aurait pas de plan social à Florange, s’engage ce vendredi à "conduire un dialogue social exemplaire". Des précisions apportées, selon la direction, pour "mettre un terme aux différentes lectures et interprétations imprécises voire erronées qui ont pu être faites des engagements rendus publics" de Mittal.

Nina Godart et avec agences