BFM Business

100.000 emplois détruits dans le secteur privé en 2013

Les effectifs des entreprises ont baissé de 0,6% l'an dernier.

Les effectifs des entreprises ont baissé de 0,6% l'an dernier. - -

Après une stabilisation en 2012, l'emploi dans le secteur privé a connu un nouveau recul l'an dernier, selon une étude de l'Acoss publiée ce jeudi 31 juillet. L'intérim a été le plus durement touché.

100.000 emplois détruits l'an dernier dans le secteur privé! C'est ce que révèle ce jeudi 31 juillet l'Acoss, l'administration qui pilote le réseau des Urssaf. Après une stabilisation en 2012, l'emploi est donc à nouveau en recul en 2013. Les entreprises ont employé 17,8 millions de salariés, soit une baisse de 0,6% en un an. Avec des nuances importantes selon les secteurs d'activité et selon les régions.

C'est l'intérim qui a subi le plus fort repli avec une baisse de 5,6%, soit une perte de 34.000 postes en un an. Par secteur, la construction est en recul 1,9% et l'industrie de 1,3%.

En revanche, le secteur tertiaire a gagné des salariés. 21.000 de plus dans l'action sociale et l'hébergement médicosocial, 6.000 dans l'informatique et 3.000 dans les activités de loisir.

Le nord de la France plus touché

Il y a également de fortes disparités géographiques. Globalement, les régions de la moitié nord du pays ont connu une baisse de 1% à 2% du nombre de salariés. Tandis que, plus au sud la baisse était le plus souvent inférieure à 1%.

Certaines régions ont même enregistré des créations nettes d'emploi: en Midi-Pyrénées, en Corse, ainsi qu'en outre-mer, à la Réunion, en Guadeloupe et en Guyane.

A noter enfin que, malgré les destructions de postes, la masse salariale du privé a continué de progresser: +1,2% en 2013 pour atteindre les 520 milliards d'euros. Le salaire moyen par tête, lui, a augmenté de 1,8%, alors que les prix à la consommation n'ont augmenté que de 0,7% sur la même période.

Elisabeth Hu