Edouard Philippe
 

Interpellé dans l’hémicycle par le député centriste Jean-Christophe Lagarde, le Premier ministre a défendu la fiscalité sur le carburant et martelé que ses recettes étaient bien dédiées à la Transition énergétique.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire