BFM Business

Varin renonce à sa retraite chapeau

Philippe Varin

Philippe Varin - -

Le patron sortant de PSA, Philippe Varin, a décidé mercredi de renoncer « aux dispositions actuelles de (ses) droits à retraite » après la polémique suscitée par la retraite chapeau de 21 millions d'€ promise par le constructeur automobile.

Sous la pression médiatique et politique depuis l’annonce d’une provision de 21 millions d’euros pour financer sa retraite chapeau, le patron sortant de PSA, Philippe Varin, a décidé mercredi de renoncer « aux dispositions actuelles de (ses) droits à retraite ». « Compte tenu de la polémique que ce sujet a suscitée, de l'émotion dans notre pays qui a aujourd'hui besoin d'être rassemblé plutôt que divisé, compte tenu de l'immense respect que j'ai pour les collaborateurs du groupe et des conséquences qu'ont pour eux les décisions difficiles mais nécessaires que j'ai été amené à prendre, j'ai décidé de renoncer aux dispositions actuelles de mes droits à retraite », a déclaré Philippe Varin au cours d'une brève conférence de presse.
Le Medef a immédiatement salué « une décision courageuse ».

« Distribuer ces 21 millions d'euros aux salariés »

« C’est la moindre des choses alors qu’on demande aux salariés de faire des sacrifices et qu’aujourd’hui les salaires sont bloqués, a réagi sur RMC Frédéric Hemmery, délégué CGT de l'usine PSA à Poissy. Le groupe va mal, on est au bord du gouffre. Cet argent qui a été mis de côté par la famille Peugeot, il vient du travail des salariés. On pense que ces 21 millions d’euros doivent être distribués aux salariés sous forme de primes. Il y en a assez des sacrifices, il faut que cet argent serve aux salariés, parce que les fins de mois sont difficiles ».

Le titre de l'encadré ici

|||>> Retraite chapeau : Varin n'est pas un cas isolé

La rédaction