BFM Business

Valls promet des baisses d'impôts "une fois la dépense publique réduite"

Manuel Valls a réaffirmé ce 14 juin le maintien du cap économique

Manuel Valls a réaffirmé ce 14 juin le maintien du cap économique - -

Lors du Conseil national du PS, ce samedi14 juin, le Premier ministre a mis en garde ceux qui au PS refuseraient de voter les baisses de charges. Il a aussi promis des baisses d'impôts une fois la dépense publique réduite.

Après le récent geste fiscal en direction des foyers modestes, Manuel Valls veut faire baisser les impôts des classes moyennes, mais une fois la dépense publique réduite. C'est ce qu'il a affirmé devant le Conseil national du PS, ce samedi 14 juin.

"Il nous faudra explorer d'autres chemins, sans tabou. Je pense à la baisse de la fiscalité des ménages et notamment des classes moyennes. Car je l'ai dit, les impôts sont trop lourds. Mais nous ne pourrons nous engager dans cette voie que si nous avons réduit la dépense publique", a-t-il dit. Mais sans donner de date précise...

"Un petit tour et on s'en va"

S'exprimant à quelques jours de l'examen des projets de loi mettant en musique les mesures du pacte de responsabilité, il a lancé en direction des socialistes: le choix de la politique de l'offre, "je l'assume" et "je n'ai qu'une certitude: prendre un autre chemin nous conduirait à l'échec. C'est pourquoi je suis très déterminé à quelques jours des votes importants que nous avons au Parlement. C'est notre crédibilité qui est en jeu".

Face à la grogne de la gauche du PS, il a ajouté: "la radicalité en interne ou dans la société mène à une impasse. C'est le réformisme qui est en jeu. Tenir dans la durée. Nous avons encore trois ans pour nous. Trois ans pour réussir et pour continuer à gouverner. Autour du président de la République, autour de François Hollande".

Pour lui, les socialistes doivent avoir "l'obsession" d'"en finir avec la gauche du 'un petit tour et puis s'en va'".

P.C avec AFP