BFM Business

UE: à quoi vont servir les 300 milliards d'investissements?

Jean-Claude Juncker va diriger la future Commission européenne, et a promis un plan d'investissement de 300 milliards d'euros.

Jean-Claude Juncker va diriger la future Commission européenne, et a promis un plan d'investissement de 300 milliards d'euros. - John Thys - AFP

Les ministres des Finances européens se retrouvent ce vendredi, afin d'évoquer notamment le plan d'investissement de 300 milliards d'euros promis par Jean-Claude Juncker.

Il s’agit d’une réunion au sommet pour relancer la croissance. Les ministres des Finances européens ont rendez-vous ce vendredi à Milan. Au menu notamment, le plan d'investissement à 300 milliards d'euros annoncés par Jean-Claude Juncker, le futur président de la Commission européenne, en juillet dernier.

Trois cents milliards d'euros, c'est près de 1% du PIB de l'Union européenne. Jamais l'Europe n'a consacré autant d'argent à un plan d'investissement, confie un diplomate français à BFM Business.

Faire du neuf avec du vieux

Mais ce n'est pas un hasard si Jean-Claude Juncker est resté si flou sur ce plan. D'abord, il s'agira à la fois d'investissement public et privé. Une moitié, selon un diplomate en poste à Bruxelles, devrait être apportée par des investisseurs privés. Le reste, c'est à dire 150 milliards d'euros, reposera sur l’idée de recycler de l'argent qui est déjà dans les tuyaux.

La Commission européenne pourrait par exemple aller puiser dans ce qu'on appelle les fonds structurels, c'est à dire dans le Budget européen, pour ensuite le redistribuer aux régions. Tout tournerait encore autour de l'idée de pousser la Banque européenne à prendre plus de risques. Elle est en effet réputée pour s’engager sur des projets forcément rentables. En clair, Jean-Claude Juncker veut faire du neuf avec du vieux.

Caroline Morisseau