BFM Business

Soirée électorale perturbée par une grève sur France 3

BFM Business

PARIS - Une grève devait perturber dimanche la soirée électorale sur France Télévisions, en particulier à France 3, à l'appel de la CGT. Le syndicat...

PARIS (Reuters) - Une grève devait perturber dimanche la soirée électorale sur France Télévisions, en particulier à France 3, à l'appel de la CGT.

Le syndicat majoritaire à France Télévisions réclame une modification de la nouvelle convention collective proposée par la direction.

En début de soirée, la CGT faisait état de 20% de grévistes pour l'ensemble du groupe et de 25% à France 3.

A la mi-journée, plusieurs éditions régionales, ainsi que le journal national de France 3, ont été fortement perturbés.

Dans un communiqué, le syndicat affirme que les soirées électorales ont été annulées dans plus de la moitié des 22 antennes régionales de la chaîne, notamment à Caen, Lyon, Marseille, Metz, Montpellier, Nancy, Nantes, Reims, Rennes et Rouen.

La CGT avait déposé vendredi un préavis de grève illimité à compter de ce dimanche.

Le conflit entre le syndicat et la direction porte sur la négociation de la nouvelle convention collective de France Télévisions, conséquence directe de la loi sur l'audiovisuel public, dont l'un des objectifs a été de fondre les 42 filiales en une entreprise unique.

Ces négociations, entamées en janvier, doivent impérativement aboutir avant le 7 juin et sont au point mort, selon la CGT.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser