BFM Business

Prime, augmentation... Le tweet du patron de Total qui va faire plaisir à ses salariés

Patrick Pouyanné, le PDG de Total, a annoncé sur Twitter que l'ensemble des augmentations qui seront accordées en France l'an prochain représenteront une hausse de 3,1% de la masse salariale. Une prime de 1500 euros sera également versée aux salariés.

Après Orange, Free ou encore LVMH, une nouvelle entreprise va verser une prime exceptionnelle de fin d'année à ses salariés. Et pas n'importe laquelle puisqu'il s'agit de Total, la deuxième entreprise française en terme de chiffre d'affaires.

Et c'est son PDG qui l'a directement annoncé sur son compte Twitter. "Compte tenu des bons résultats de Total en 2018, nous proposons à nos organisations syndicales une enveloppe globale d'augmentation de 3,1% et une prime exceptionnelle de 1500 euros pour tous nos salariés en France", a ainsi tweeté Patrick Pouyanné, tard dans la soirée de ce 11 décembre.

Les conditions d'octroi de la prime doivent être abordées lors des négociations annuelles avec les syndicats. "Elle devrait être versée sous la forme d'un intéressement", assure un porte-parole du groupe, qui reconnaît que la possible défiscalisation avait joué sur son montant, expliquant aussi que "le fait de pousser les entreprises à contribuer (à l'effort collectif, ndlr) a participé". 

Les salariés du groupe avaient touché 500 euros de prime d'intéressement l'an dernier et les salaires avaient augmenté de 3,5% à l'échelle globale. La hausse annoncée de 3,1% cette année est au final inférieure. Les syndicats ont jusqu'à demain pour se prononcer sur l'accord qui leur a été proposé. 

Surtout des augmentations individuelles

Concernant l'annonce des augmentations de 3,1% des salaires, il s'agit en fait, assurent les syndicats, d'un cumul de trois augmentation distincte en ce qui concerne les salariés non-cadres: 1% d'augmentation individuelle, 0,6% de prime d'ancienneté et "seulement" en fait 1,5% d'augmentation générale. Concernant les cadres, l'augmentation générale est de 0,7%, pour le complément il s'agit d'augmentations individuelles.

La compagnie pétrolière qui emploie 31.500 salariés en France va donc leur verser 1500 euros de prime exceptionnelle de fin d'année. Cela représente un total d'environ 47 millions d'euros pour la compagnie française qui enregistre une flambée de ses bénéfices en 2018. Après un bond de 83% au deuxième trimestre à 3,72 milliards de dollars (3,28 milliards d'euros), le résultat net de Total a cru de 45% au troisième trimestre à 3,96 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros).

Alors qu'Emmanuel Macron a annoncé ce lundi une prime de fin d’année totalement exonérée d'impôt pour ses bénéficiaires et de cotisations sociales pour les entreprises qui souhaiteront la verser, le patron de Total a donc décidé de participer à la mobilisation de certaines grandes entreprises en faveur du pouvoir d'achat bien que pour l'heure le détail de la mesure ne soit pas encore connu.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco