BFM Business

À la SNCF, réduction de 87% en vue des élus et représentants syndicaux

A la SNCF, la réforme va imposer un représentant syndical pour 300 salariés contre un pour 15 salariés actuellement, selon la direction.

A la SNCF, la réforme va imposer un représentant syndical pour 300 salariés contre un pour 15 salariés actuellement, selon la direction. - Fred Dufour-AFP

La fusion des 21 CE, 300 DP et 600 CHSCT dans 33 comités sociaux et économiques à la SNCF, prévue par les ordonnances réformant le Code du travail, réduira le nombre de représentants syndicaux de 6250 à 864, se plaint le syndicat SUD.

Les représentants et élus syndicaux à la SNCF vont être à la diète. SUD-Rail a suspendu ce mardi 23 octobre sa participation aux négociations sur la mise en place des nouveaux comités sociaux et économiques (CSE) à la SNCF, accusant la direction de vouloir "liquider la représentation syndicale dans l'entreprise".

Lors d'une table ronde sur la mise en place des CSE et les futurs représentants de proximité, la direction a "refusé toutes les propositions des organisations syndicales" et "confirmé la suppression de près de 90% des représentants du personnel", indique SUD-Rail.

Un représentant pour 300 salariés après la réforme

À la SNCF, les élections des représentants dans les 33 CSE prévus auront lieu du 16 au 22 novembre. Ces CSE remplaceront les 31 CE, 300 DP et 600 CHSCT que compte actuellement le groupe public ferroviaire, soit actuellement "un mandat pour 15 salariés", avait indiqué la direction en septembre à l'AFP.

"Au lieu de 6.250 représentants aujourd'hui en comptant les représentants titulaires dans les CE, les DP et les représentants titulaires dans les CHSCT", la direction propose "864 représentants" au total, "soit un représentant pour 300 salariés", a indiqué Erik Meyer, porte-parole de SUD-Rail.

Une table ronde direction-syndicats a lieu le 7 novembre

"En fermant la porte à tout élargissement au-delà des strictes dispositions légales", la SNCF "se place comme l'entreprise la moins-disante en termes de dialogue social", dénonce SUD-Rail.

De son côté, la direction de la SNCF "ne souhaite pas commenter une négociation qui est toujours en cours", a déclaré un porte-parole du groupe, précisant qu'une nouvelle table ronde "doit se tenir le 7 novembre".

Créé par l'une des ordonnances qui ont réformé le droit du travail, le CSE fusionne les anciennes instances de représentation du personnel: les comité d'entreprise (CE), délégué du personnel (DP) et comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).

F.Bergé avec AFP