BFM Business

Rentrée : le casse-tête du logement étudiant

Le logement : un enjeu prioritaire à chaque rentrée étudiante.

Le logement : un enjeu prioritaire à chaque rentrée étudiante. - PASCAL PAVANI / AFP

C'est la rentrée étudiante et comme chaque année il s'agit de trouver le logement idéal et surtout le moins coûteux. Où trouver les biens les moins chers à la location ? Est-il plus intéressant de louer ou d'acheter un logement étudiant ? Plusieurs études viennent nous aider à y voir plus clair.

Pour l'immobilier comme pour le reste, plus on achète en quantité moins les prix à l'unité sont élevés... et inversement. Autrement dit ici plus petit sera l'appartement plus chers seront les prix au m². Et c'est précisément ce que montre l'étude de Guy Hoquet sur le logement étudiant.

Le réseau a observé le loyer moyen d'un étudiant pour un bien d'environ 25 m² dans 8 grandes villes de France et l'a comparé à celui du reste du marché locatif local. L'idée est de voir où les écarts entre les loyers des étudiants et ceux des autres profils de locataires sont les plus importants.

Numéro 1 de ce classement : Lyon. Ici un étudiant devra débourser chaque mois 22 euros/m² contre 14 euros/m² pour les autres types de locataires, soit 8 euros d'écart. Derrière on trouve Bordeaux avec une différence de 6 euros/m². Puis Montpellier avec 4 euros d'écart. Arrive ensuite Caen avec 3 euros de différence. Paris, Toulouse et Reims sont toutes les trois sur un écart de 2 euros/m². Enfin la ville observée par Guy Hoquet et qui pénalise le moins les étudiants par rapport aux autres locataires, c'est Brest : ici seulement 1 euro d'écart et des loyers au m² extrêmement faibles puisqu'on est à 10 euros seulement.

Les loyers des étudiants toujours plus élevés que ceux des autres locataires.
Les loyers des étudiants toujours plus élevés que ceux des autres locataires. © Etude Guy Hoquet

Acheter ou louer un logement étudiant ?

C'est l'éternelle question que se posent les parents qui voient leurs enfants quitter le nid familial pour poursuivre leurs études : Est-il plus intéressant de louer ou d'acheter un logement étudiant ? 

Le site Meilleursagents.com a ainsi comparé 35 villes et observé la durée à partir de laquelle l'achat d'un studio devient plus rentable que sa location. Premier élément clé nous dit Meilleursagents.com ; quelque soit la ville, l'option de l'achat ne doit être envisagée que pour un cursus équivalent au moins à une licence, soit 3 ans d'étude. Il y a ensuite de sacrés différences entre les différentes communes.

En tête de celles où l'achat paraît le plus judicieux : Limoges et Saint-Etienne. Ici l'opération sera rentabilisée en moins de 5 ans, soit l'équivalent d'un master 2. Pour Lille, Marseille, Montpellier, Rennes et Strasbourg, vos enfants devront nettement prolonger leurs études pour qu'y acheter un bien soit plus intéressant que de le louer. Dans ces villes il vous faudra attendre 8 ans soit l'équivalent d'un doctorat.

Notez que la location reste l'option la plus rentable dans les villes les plus chères. Autrement votre enfant devra étudier 11 ans à Paris pour y rentabiliser l'achat d'un studio et même 17 ans à Lyon et Bordeaux !

Quand peut-on espérer rentabiliser l'achat d'un logement étudiant ?
Quand peut-on espérer rentabiliser l'achat d'un logement étudiant ? © MeilleursAgents.com
Marie COEURDEROY