BFM Business

Rémunération des patrons: Macron s'oppose ouvertement à Valls

Emmanuel Macron et Manuel Valls sont en opposition.

Emmanuel Macron et Manuel Valls sont en opposition. - Farouk Batiche - AFP

"Le Premier ministre voudrait légiférer pour réguler les salaires des patrons. Une mauvaise idée, d'après le ministre de l'Économie."

Emmanuel Macron semble sauter sur toutes les occasions pour titiller Manuel Valls. La dernière en date est la rémunération des patrons.

Quarante personnalités ont lancé "l'appel des 40 au CAC 40". "Nous demandons au gouvernement de légiférer pour que désormais, en France, un patron ne puisse pas être rémunéré plus de 100 Smic, soit 1,75 million d'euros par an". Sur RTL, le Premier ministre leur a répondu en déclarant : "Nous avons fait le choix dans un premier temps de mettre les entreprises face à leurs responsabilités, en l'occurrence le patronat. Force est de constater que cela n'a pas été respecté. Donc maintenant, il faut légiférer".

Un monde économique à la hauteur?

Un mauvais choix, selon Emmanuel Macron. "Je pense que la loi n'est pas la bonne méthode. C'est au monde économique de montrer qu'il est à la hauteur de cela, sinon, celles et ceux qui proposent aujourd'hui une loi seront légitimes dans quelques temps à la faire" a déclaré le ministre de l'Économie. En revanche, il se dit favorable à un renforcement de la gouvernance des entreprises sur cette question.

D'ailleurs, les députés ont décidé mercredi en commission que les votes des assemblées générales d'actionnaires sur les rémunérations des dirigeants d'entreprises seraient contraignants.

D. L. avec AFP