BFM Business

Professions réglementées: Bercy publie le rapport polémique

Une manifestation de notaires contre la réforme de leur statut à Marseille le 17 septembre 2014.

Une manifestation de notaires contre la réforme de leur statut à Marseille le 17 septembre 2014. - Boris Horvat - AFP

Emmanuel Macron a annoncé publier le rapport de l'Inspection générale des finances, dont s'était servi Arnaud Montebourg pour pointer du doigt les professions réglementées. Un moyen de calmer le jeu.

La réforme des professions réglementées est encore à l'ordre du jour. Le rapport de l'Inspection générale des Finances a enfin été publié ce jeudi. Une volonté du ministère de l'économie pour dédramatiser la situation.

C'est le fameux rapport de l'IGF qui a mis le feu aux poudres. Celui dont s'est servi Arnaud Montebourg pour pointer du doigt 37 professions réglementées accusées d'avoir des niveaux élevés de rentabilité et de revenus.

Des concertations, pas des négociations

Un rapport jusqu'ici tenu secret même si toutes ces recommandations ou presque ont fuité au fur et à mesure. Emmanuel Macron a voulu, en le rendant public, calmer les esprits et jouer la transparence. Le ministre de l'économie explique que c'est une base de travail mais pas la seule.

Les concertations avec les professions visées, huissier, notaire, pharmacien, viennent de se terminer. Le ministre a enchaîné les rendez-vous, deux ou trois par jour. Les délais ont été volontairement resserrés pour éviter les dérapages.

Il s'agit bien de concertations et non pas de négociations. Avec ou sans leur accord, Emmanuel Macron a bien l'intention de présenter sa réforme en conseil des ministres fin octobre, pour un débat parlementaire avant la fin de l'année. Il reste inflexible sur certains points comme l'ouverture du capital des études de notaires.

Hélène Cornet