BFM Business

Privatisations: Chypre vote une nouvelle loi

BFM Business

Après le rejet d'une loi controversée sur la privatisation de nombreux services publics jeudi, Chypre a préparé en urgence une nouvelle version du texte qui sera votée au Parlement ce vendredi 28 février, selon un porte-parole du gouvernement.

Cette réforme est une des exigences des créanciers internationaux de l'île méditarranéenne -Fonds monétaire international, Banque centrale européenne et Commission européenne- en échange d'un plan d'aide de 10 milliards d'euros au pays concédé en 2013.

La prochaine tranche de prêt qui doit être versée, de 213 millions d'euros, est compromise par le rejet de cette loi par les députés chypriote. Sa nouvelle version contient des amendements qui protègent les droits des employés des entreprises à privatiser.

Nina Godart